En direct

Un tunnel ferroviaire en travaux s’effondre dans les Alpes-de-Haute-Provence
Le tunnel ferroviaire des Robines s'est effondré le 20 février. - © Twitter @DDSIS04

Un tunnel ferroviaire en travaux s’effondre dans les Alpes-de-Haute-Provence

Jessica Ibelaïdene |  le 20/02/2019  |  Alpes-de-Haute-ProvenceFerroviaireTravaux ferroviaires

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Alpes-de-Haute-Provence
Ferroviaire
Travaux ferroviaires
Infrastructures
Valider

Situé entre Saint-André-les-Alpes et Moriez, l'ouvrage était fermé pour travaux. Un des ouvriers du chantier a perdu la vie dans l’accident survenu mercredi 20 février.

L’accident s’est produit entre 9h et 9h30 ce 20 février 2019. Une partie du tunnel des Robines, situé entre Moriez et Saint-André-les-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), s’est effondré, alors que trois ouvriers travaillaient sur le chantier de renforcement de l’ouvrage, relate « Le Dauphiné Libéré ». L’un d’eux, un intérimaire de 54 ans, a perdu la vie.

Le drame s’est déroulé sur « une portion de 25 m de l’ouvrage, à 400 m de l’entrée ouest du tunnel », ont indiqué les secours. Très vite, plus de 50 sapeurs-pompiers se sont rendus sur place, « dont 12 spécialistes de l’équipe départementale de sauvetage et déblaiement et trois maîtres-chiens, explique le journal local. A cause de la fragilité de la structure, qui mena[çait] de s’effondrer, les secouristes [ont été] contraints d’intervenir depuis l’entrée Est de l’ouvrage », côté Saint-André-les-Alpes.

Deux des ouvriers, indemnes mais choqués, ont été pris en charge par les secours et transportés à l’hôpital de Digne-les-Bains. Le corps sans vie du troisième ouvrier a été retrouvé plus tard dans la journée.

Les travaux du tunnel avaient débuté il y a un mois

« Ce tronçon de la ligne était fermé à la circulation des trains pour des travaux de modernisation et de sécurisation », indique Renaud Muselier, président du conseil régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur, gestionnaire de la ligne, dans un communiqué. Dans le cadre du contrat de plan Etat-Région, les travaux à réaliser sur ce tronçon concernaient le remplacement des aiguillages, la sécurisation des croisements routiers et la réfection des ouvrages d’art. Ils étaient estimés, en 2017, à 59,5 millions d’euros.

Dans le tunnel, long de 1 195 mètres et ouvert en 1892, le chantier avait débuté le 21 janvier. Mené par l’entreprise Cozzi (Colas Midi-Méditerrannée), basée à Annot,. Il devait durer trois mois.

Commentaires

Un tunnel ferroviaire en travaux s’effondre dans les Alpes-de-Haute-Provence

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Construire, rénover et aménager une maison

Construire, rénover et aménager une maison

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur