En direct

Jurisprudence

Alpes-de-Haute-Provence René Saez à la tête du syndicat des entrepreneurs du BTP

le 26/11/1999  |  Alpes-de-Haute-ProvenceFrance entièreCollectivités localesEnvironnementEntreprises

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Alpes-de-Haute-Provence
France entière
Collectivités locales
Environnement
Entreprises
Développement durable
Santé
Réglementation
Technique
Valider

A 48 ans, René Saez, entrepreneur à Sainte-Tulle, près de Manosque (il dirige une PME familiale de travaux publics et bâtiment), possède déjà une solide expérience du monde syndical et consulaire.

Ancien vice-président des travaux publics, membre de la Jeune chambre économique de Manosque et de la Chambre de commerce et d'industrie des Alpes-de-Haute-de-Provence, de l'union patronale et du Conseil des prud'hommes, il vient de prendre la tête du syndicat du BTP des Alpes-de-Haute-Provence.

« Notre secteur sort très affaibli de la crise. Les PME locales de 50 salariés ont disparu. Les chantiers conséquents et leur technicité nous échappent, comme risque de nous échapper l'impact de la baisse de la TVA. Nous éprouvons les pires difficultés à recruter du personnel qualifié. Une action en profondeur s'impose », dit-il.

Entouré d'une équipe renouvelée, des entrepreneurs, la plupart manosquins comme lui (Maxime Cassan, Georges Parmeggiani, Jean Vernucci, Walter Renucci, Patrick Vigani, etc.), il se fixe d'abord comme objectif de redynamiser la fédération, dans un département où la Capeb est solidement installée. « Nous allons améliorer le service à l'adhérent, multiplier les rencontres, participer aux discussions sur les grands dossiers qui conditionnent l'avenir de la profession ».

Autre priorité : le soutien à la relance, jugée beaucoup trop timide localement. Elle passe notamment par des chantiers d'aménagement du territoire, dont les Alpes-de-Haute-Provence ont grand besoin mais dont la difficulté de mise en oeuvre inquiète : infrastructures routières et désenclavement, traitement des déchets.

Un appel est lancé aux grands donneurs d'ordres locaux, pour relancer les investissements. La première mission de la nouvelle équipe va être de les rencontrer, dans les prochains jours. « Nous voulons être les aiguillons permanents des maîtres d'ouvrage, faire comprendre à quel point le BTP est affaibli et a besoin de se développer. Et nous n'hésiterons pas à recourir à des méthodes plus percutantes si nous ne sommes pas entendus. »

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Exécution des marchés publics

Exécution des marchés publics

Date de parution : 11/2019

Voir

Comprendre simplement la résistance des matériaux

Comprendre simplement la résistance des matériaux

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur