En direct

Alkern instaure la « tolérance zéro » pour réduire les accidents du travail

Florent Lacas |  le 03/01/2014  |  Politique socialePas-de-Calais

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Politique sociale
Pas-de-Calais
Valider
Risques professionnels -

«Chez Alkern, la sécurité est un prérequis à la production », pose Sébastien Husse, responsable sécurité-environnement du fabricant de produits en béton (Pas-de-Calais, 750 salariés). Pour appuyer une nouvelle fois ce message auprès de ses salariés, la société vient d’effectuer une campagne de communication interne, baptisée « Tolérance zéro ». Elle vise trois objectifs : zéro violation des dix règles d’or de sécurité déterminées par Alkern en 2003 ; zéro comportement à risque, ce qui signifie qu’un salarié ne doit pas réaliser un acte de travail s’il ne peut pas le faire en sécurité, et en référer à sa hiérarchie ; enfin, zéro risque pour les autres, ce qui signifie qu’un opérateur doit intervenir s’il estime que l’un de ses collègues court un risque.

Des primes pour les sites atteignant le « zéro accident »

« Depuis dix ans, nous avons divisé par huit notre taux de fréquence d’accidents du travail, indique Eric Stiévenard, directeur marketing d’Alkern. Il se situe aujourd’hui à 7. Mais, ces dernières années, il a stagné. D’où notre insistance sur la prévention avec cette campagne Tolérance zéro. » « Il s’agit de communiquer à nouveau sur les bases, appuie Sébastien Husse. Et rappeler aux salariés que la sécurité ne progresse pas dans le chacun pour soi, mais grâce à l’engagement de tous. » Alkern est une société relativement avancée sur ce plan, dans la mesure où, depuis dix ans, elle pratique la remontée des presqu’accidents. Une politique qui nécessite une libération de la parole au sein de l’entreprise. « Faire remonter les presqu’accidents est un travail de longue haleine, observe Sébastien Husse. Au départ, les salariés n’étaient pas toujours à l’aise en discutant de prévention avec l’encadrement. C’est entré dans nos mœurs petit à petit. »
De la même manière que les presqu’accidents, les bonnes pratiques de prévention sont remontées depuis les antennes jusqu’à la direction, afin d’éventuellement les généraliser sur l’ensemble des sites. Toujours dans le souci de mobilisation des opérateurs, Alkern a instauré un système de primes récompensant les salariés des sites n’ayant connu aucun accident du travail sur une année. Le « challenge sécurité » annuel d’Alkern est aussi un moyen de distinguer les antennes les plus vertueuses en termes de rangement et de propreté. « Nos outils, en prévention, sont disponibles et fonctionnent, estime Sébastien Husse. A présent, il nous faut surtout réaffirmer le message. »

PHOTO - 767560.BR.jpg
PHOTO - 767560.BR.jpg - © Samuel Dhote/Le Moniteur

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur