Alexandre Witkowski, Cuenod : « Le biofioul est un produit d’avenir »

Alexandre Witkowski, Cuenod : « Le biofioul est un produit d’avenir »

Pierre Pichère |  le 30/06/2022  |  Négoce100 % eau et énergie France EnergieIndustrie

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
Négoce
100 % eau et énergie
France
Energie
Industrie
Chaudière
Valider

Directeur Général de Cuenod, filiale d’Ariston Group spécialisée dans la production de brûleurs, Alexandre Witkowski répond au Moniteur des Artisans sur les changements au 1er juillet 2022 et les perspectives du biofioul.

Que se passe-t-il le 1er juillet 2022 sur le marché du fioul ?
Le 1er juillet 2022, toutes les nouvelles installations de chauffage devront émettre moins de 300 g de CO2 fossile par kWh PCI.

Cela ne concerne donc que les nouvelles installations ?
En effet, contrairement à ce que l’on peut entendre, cette loi ne change rien pour la majorité des foyers et le fioul conventionnel restera disponible.
Les installations existantes ou celles que l’on répare ne sont pas concernées par la réglementation mais en cas de remplacement du brûleur pourquoi ne pas adopter un brûleur compatible avec le biofioul ? Nous proposons de faire évoluer les installations existantes vers des installations d’avenir s’inscrivant dans une démarche de transition écologique et ce, à moindre coût. En effet, le remplacement d’un brûleur sur une chaudière domestique existante coûte un peu plus de 1000 €, bien moins cher que l’installation d’une pompe à chaleur !

Le biofioul n’est pas encore compétitif ?
Pour l’heure, il est un peu plus cher. Nous attendons un dispositif public qui exonère de taxes la partie renouvelable du biofioul, qui peut aller de 22 à 30 % du produit livré chez le client. L’incidence sur le prix serait alors forte et le biofioul deviendrait très concurrentiel. C’est la raison pour laquelle Cuenod propose un brûleur biofioul qui fonctionne également avec le fioul conventionnel et permet d’attendre que le biofioul devienne économiquement plus intéressant.


Les distributeurs de fioul sont-ils prêts ? Les industriels et les négociants aussi ?
Oui. Nous avons régulièrement échangé avec la FF3C et une offre de biofioul sera effectivement disponible dès le 1er juillet 2022. La filière a d’ailleurs débuté une campagne de communication autour du biofioul. Quant aux fabricants de produits destinés au chauffage, ils ont presque tous une offre en ce sens car le biofioul est une énergie d’avenir ! Après le F30, il est envisageable de passer au F50 dans les prochaines années et réduire davantage les émissions de CO2. Enfin, nos produits sont disponibles en négoce et nous proposons aux installateurs une journée de formation globale autour du biofioul, de son utilisation et de la mise en œuvre de nos produits biofioul. A l’issue de cette formation, nous leur offrirons un brûleur biofioul.

Faut-il redouter l’utilisation de terres agricoles pour produire du carburant ?
La culture du colza ne sert pas uniquement à produire du biofioul. Le reste de la plante est utilisé pour fabriquer des tourteaux destinés à l’alimentation animale.

Le biofioul suffira-t-il à inverser la tendance, alors que le Gouvernement privilégie depuis plusieurs années la pompe à chaleur ?
La PAC est très intéressante, mais elle n’est pas adaptée partout. Elle doit faire l’objet d’un calcul économique précis, maison par maison. Dans un logement très bien isolé, elle a beaucoup d’avantages. Mais dans la maison-type chauffée au fioul, souvent moins isolée, elle devient problématique. La facture d’électricité est souvent élevée en hiver avec une PAC. Sans compter qu’entre la PAC et la voiture électrique, il faudra produire toujours plus d’électricité !

Faut-il s’attendre au même mouvement sur le marché du biogaz ?
C’est évidemment plus compliqué avec les énergies de réseaux. Il y a des millions de cuves de fioul, mais un seul réseau de gaz ! Il faudrait donc pouvoir adapter toutes les chaudières gaz en même temps alors que pour le biofioul l’adaptation peut être progressive foyer par foyer. Des groupes de travail sont en cours. Ce qui est certain, c’est que les réponses technologiques existent aussi pour le biogaz : nous avons les produits !

Commentaires

Alexandre Witkowski, Cuenod : « Le biofioul est un produit d’avenir »

Votre e-mail ne sera pas publié

big wolf

30/06/2022 12h:07

Bonjour, Je suis entièrement d'accord avec Mr Vitkowski sur le fait que le Biofioul soit une opportunité pour un grand nombre d'utilistateur. Je suis artisan technicien en retraite et j'ai toujours travaillé avec la sté Cuenod, et d'autres, et avec 47 ans d'activité, je peus dire que les chaudières fioul en milieu rural font partie du seul moyen de chauffage des habitants, et ce n'est pas possible dans 90 % des cas de les remplacer par une PAC sans une rénovation profonde et adéquat afin de garantir aux utilisteurs une quelconque économie ! Le tout électrique promu par le gouvernement , c'est de l'arnaque, rien de plus ! La solution de l'adaptation des chaudières existantes avec remplacement du brûleur si nécessaire pour le passage au biofioul est la seule solution intelligeante. De plus inutile de faire peur aux gens que la chaudière fioul va disparaître, car c'est faux ! Pour preuve les fabricants ont déjà sortis les nouvelles chaudières au biofioul , mais ça le gouvernement n'en parle pas !

Votre e-mail ne sera pas publié

FMQT

17/07/2022 16h:43

Bonjour, Très intéressant et visiblement une très bonne alternative. Effectivement les PAC sont intéressantes mais onéreuses , c’est notre rôle de mainteneur / installateur de penser à nos clients ,elles doivent être très bien calculées. La consommation électrique peut être importante et don non négligeable. J’espère trouver de la documentation sur votre site, et peut être se rencontrer à l’interclimat.

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil