En direct

Albertville Les planchers du musée de Conflans restaurés et consolidés par Sylvabat

PHILIPPE CLARET |  le 24/04/1998  |  SavoieFrance Collectivités localesGros œuvreRénovation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Savoie
France
Collectivités locales
Gros œuvre
Rénovation
Produits et matériels
Second œuvre
Béton
Bois
Culture
Culte
Patrimoine
Isère
Seine-Maritime
Hygiène
Profession
Architecture
Travaux publics
Immobilier
Valider

-Des tubes métalliques « connectent » poutres bois et dalle béton. -Un système de plus en plus retenu en réhabilitation.

Consolider le plancher de trois salles du musée historique de Conflans, porter leur charge d'exploitation à 800 kg/m2 (la norme ERP) sans altérer le plafond à la française de l'étage inférieur : dans ce contexte de réhabilitation d'un bâtiment classé, la solution bois-béton proposée par la société grenobloise Sylvabat se révèle la plus judicieuse. Elle consiste à créer un système collaborant entre les poutres principales du plafond-plancher et une dalle de 9 cm d'épaisseur.

Rendre homogène l'ensemble du système

Un réseau de connecteurs, tubes d'acier enfoncés dans les poutres puis noyés dans le béton, assure la raideur de l'ensemble. Le système poutre-connecteurs-béton fonctionne alors comme une poutre en T et permet d'atteindre les performances exigées. Un treillis soudé installé dans la dalle rend homogène l'ensemble du système, achève de répartir les forces, et rend l'ensemble stable au feu pendant plus d'une heure.

Ce procédé reste élégant (pas d'altération du plafond, pas de rehausse des planchers), respecte la réglementation incendie et améliore le confort phonique. Il permet en outre de rattraper les flèches des poutres et de recréer un plancher plat.

La souplesse du système Sylvabat, son adaptabilité aux contraintes de chaque lieu en font un outil de plus en plus retenu sur des chantiers de réhabilitation. La société de Vincent Bouthillon est récemment intervenue à la résidence "Napoléon", à Grenoble (Isère), à l'abbaye de Cadouin (24) et au musée de l'Education à Rouen (Seine-Maritime). Sylvabat intervient aussi rue Chenoise, à Grenoble.

FICHE TECHNIQUE

Maître d'ouvrage : mairie d'Albertville (Alexandre Dalla-Mutta, direction des services techniques, au 04.79.89.43.66. ou au 04.79.89.43.67)

Architecte : Alain Tillier, architecte en chef des Monuments historiques.

Nature des travaux : réhabilitation de salles au deuxième étage.

Surface : 153 m2.

Marché : 300 000 francs.

PHOTO : Les connecteurs, enfoncés de 4 cm dans la poutre, rendront collaborant le nouveau système.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil