En direct

Alarmes de piscine : précisions de la DGCCRF

La rédaction du Moniteur |  le 21/10/2008  |  ConjonctureFrance entièreMise en concurrenceEducationEquipement

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) continue ses investigations concernant le contrôle de conformité des alarmes d’immersion.

Luc Chatel, secrétaire d’Etat chargé de la consommation, avait dès le 10 juillet alerté les consommateurs sur la nécessaire vigilance des adultes vis-à-vis des enfants à proximité d’une piscine, qu’aucun dispositif technique ne saurait remplacer, et demandé aux fabricants et importateurs de retirer de la vente les cinq modèles d'alarmes de détection d'immersion suivants :

La DGCCRF a pu depuis constater que la commercialisation de ces cinq modèles d’alarme a été arrêtée.

Quatre des cinq modèles d’alarmes dont la commercialisation a été arrêtée peuvent être néanmoins maintenus en fonction dans les piscines où ils sont installés :

  • Aqualarm DET10 de la société Nexatis,
  • Sensor Premium PRE005-M de la société MG International,
  • Securipool de la société Securipool International,
  • Poolguard de la société Energie Engineering.

En effet ces modèles détectent la plupart des chutes de 8 kg, et apportent donc une contribution positive à la prévention des noyades accidentelles. Il n’y a aucune raison de les enlever, pour autant bien entendu qu'on se soit assuré de leur état de fonctionnement (entretien, alimentation, mise en marche ...). Leur problème est qu’ils risquent de ne pas se déclencher dans certaines conditions alors qu’ils le devraient (par exemple en fonction du vent). Il ne faut donc pas compter uniquement sur eux.

Rappel des alarmes Alpool JB 2005

En revanche, le résultat des tests disponibles conduit à prescrire un rappel des alarmes Alpool JB 2005 auprès des propriétaires de piscine qui les ont installées car ce modèle ne détecte pas les chutes de 8kg. Un arrêté du 21 août 2008 publié au journal officiel du 29 août 2008 prescrit ainsi aux entreprises Alpotec et JR International d’organiser le rappel des appareils installés. La DGCCRF poursuit le contrôle de conformité des autres alarmes d’immersion proposées sur le marché. Les modèles présentant des manquements à la norme feront l’objet des mesures adaptées. Des contacts sont en cours avec les entreprises concernées. Il est par ailleurs rappelé qu’une nouvelle norme plus exigeante sera publiée dans les prochains mois et devrait permettre d’identifier les modèles le plus performants.

Rappels importants

  1. La meilleure protection est la présence attentive d'adultes, qu'aucun dispositif technique ne saurait remplacer.
  2. Les dispositifs techniques peuvent subir des défaillances, se dérégler ou diminuer de performance avec le temps. Il convient de tester régulièrement le bon fonctionnement de son alarme, selon les consignes données par le fabricant. La vigilance reste donc nécessaire en toutes circonstances et la surveillance des enfants doit être effectuée en permanence, et ceci quel que soit le dispositif mis en place.

Fiches pratiques de la concurrence et de la consommation

Questions / Réponses

J’ai une des cinq alarmes citées. Que dois-je faire ?

Tout dépend du modèle que vous possédez. Si vous avez l’une des quatre alarmes suivantes : Aqualarm DET10, Sensor Premium PRE005-M, Securipool ou Poolguard PGRM-2E, il est conseillé de laisser votre alarme branchée. Les essais effectués par le Laboratoire National d’Essais ont montré qu’elles n’ont pas réussi tous les tests prévus par la norme. La plupart des exigences sont remplies mais pas toutes. Par exemple, elles risquent de ne pas se déclencher dans certaines conditions alors qu'elles le devraient et inversement. Il ne faut donc pas compter uniquement sur l’alarme. Ces alarmes constituent un moyen de protection utile contre les noyades accidentelles. Elles ne présentent aucun danger et il n’y a, à ce stade, aucune raison de les enlever. En tout état de cause, la surveillance de tous les instants des enfants reste l’élément premier de prévention des accidents. Si vous avez installé l’alarme Alpool –JB 2005 vous devez la remplacer par un autre dispositif conforme (autre modèle d’alarme, bâche, abri ou barrière). Le vendeur devra vous échanger l’appareil contre un autre ou vous la rembourser sur la base du prix payé.

Dois-je ramener mon alarme Alpool en magasin ?

Vous pouvez contacter le professionnel qui vous l’a vendue pour obtenir l’échange ou le remboursement prévus. Ne laissez pas votre alarme en service et mettez en place un système plus performant.

Ces produits non-conformes ont-ils été autorisés à la vente ?

Il n’y pas en France d’autorisation de vente (sauf pour les médicaments). Les produits sont mis en vente sous la responsabilité des professionnels qui doivent s’assurer qu’ils respectent bien toutes les exigences de sécurité

Mon alarme n'est pas dans les cinq citées: est-elle fiable a 100% pour autant ?

Les tests prévus par la norme sont très exigeants. Néanmoins, aucun dispositif aussi fiable soit-il ne pourra remplacer la surveillance permanente des enfants par un adulte. Par ailleurs, la dgccrf poursuit ses contrôles sur ces produits.

Quel dispositif de sécurité peut-il remplacer mon alarme d’immersion ?

Aucun dispositif aussi fiable soit-il ne pourra remplacer la surveillance des enfants par un adulte. Nous recommandons aujourd’hui de privilégier les systèmes qui préviennent les chutes (abri, barrière, couverture). Si vous tenez à acquérir un système d’alarme, il existe aussi des systèmes dit "périmétriques". Votre revendeur saura vous conseiller.

Où puis-je obtenir plus d’information ?

Ce site sera régulièrement mis à jour. En outre, vous pouvez contacter directement votre fabricant ou le 39-39.

Commentaires

Alarmes de piscine : précisions de la DGCCRF

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX