Alain Stéphan, artisan travaillant seul : « En embauchant, on tombe dans un engrenage »

Alain Stéphan, 53 ans, artisan à Gigean (Hérault), compte profiter le plus longtemps possible des avantages du travail en solo. Spécialisé dans le second œuvre, il pense évoluer, l’âge avançant, vers un système de partenariats pour effectuer les gros travaux.

Partager
Alain Stéphan, artisan travaillant seul : « En embauchant, on tombe dans un engrenage »
Alain Stéphan

« Quand je me suis lancé dans le bâtiment en 2009, je cherchais un complément de revenus en vue des études de mes enfants. Rapidement, en réalité, je me suis mis à mon compte et j’ai arrêté la fonction publique où j’en avais assez de gérer le stress des autres. J‘apprécie cette forme de liberté que sont le rapport direct au client, le fait de ne pas se dérober, d’être responsable.

Pourquoi avoir des salariés quand je vois les difficultés qu'a rencontrées mon frère aîné, aujourd’hui à la retraite, quand il ne dégageait qu’un salaire de 1 800 €/mois avec 4 personnes ? Il me dit régulièrement que j’ai raison, qu’il faut rester petit et qu’en embauchant, on tombe dans un engrenage, sans compter l’absentéisme qui dérègle l’organisation des chantiers. Je n’ai pas à me préoccuper de quelqu'un d’autre que moi et cette situation me permet de travailler douze heures par jour, dont trois heures pour les déplacements.

Etre seul, c’est aussi pouvoir proposer des taux horaires faibles, ce qui ne serait pas possible avec des salariés. Le plus compliqué quand on est seul, ce sont les déplacements pour récupérer les achats, un vrai casse-tête, et la réalisation de certains travaux lourds. J’ai quelques collègues qui m’aident et avec qui je partage des chantiers. Avec l’âge, et quelques problèmes de santé, je pense évoluer. J’aimerais continuer seul, mais en créant des partenariats, pourquoi pas sous forme de groupement informel pour effectuer les gros travaux ? Cela me permettrait de lever parfois le pied. »

Mon actualité personnalisable

Suivez vos informations clés avec votre newsletter et votre fil d'actualité personnalisable.
Choisissez vos thèmes favoris parmi ceux de cet article :

Tous les thèmes de cet article sont déjà sélectionnés.

  • Vos thèmes favoris ont bien été mis à jour.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Les formations LE MONITEUR

Toutes les formations

LES EDITIONS LE MONITEUR

Tous les livres Tous les magazines

Les services de LE MONITEUR

La solution en ligne pour bien construire !

KHEOX

Le service d'information réglementaire et technique en ligne par Afnor et Le Moniteur

JE M'ABONNE EN LIGNE

+ 2 500 textes officiels

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEAL DE MAYOTTE

Le transport des personnels de la DEAL de Mayotte.

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil