En direct

Aix-en-Provence Le chantier de requalification du cours Mirabeau démarre

JEAN-MARC MATALON |  le 17/09/1999  |  Bouches-du-RhôneFrance Collectivités localesCommande publiqueMobilier urbain

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bouches-du-Rhône
France
Collectivités locales
Commande publique
Mobilier urbain
Travail
Réglementation
Marchés privés
Bâtiment
Aménagements extérieurs
Valider

Après le lancement des premiers appels d'offres, le chantier va s'ouvrir. Il sera prolongé de douze mois pour occasionner le moins de gêne possible.

Après une longue et complexe période de concertation, la requalification du cours Mirabeau vient d'entrer dans sa phase active avec le lancement des premiers appels d'offres. Le chantier proprement dit démarrera au début 2000 pour s'achever en mai 2002, avec un décalage de douze mois par rapport à la date initialement envisagée. « Nous avons voulu tenir compte des rythmes saisonniers, et notamment des périodes estivales caractérisées par une plus forte fréquentation touristique de cette artère », explique Alexandre Medvédowsky, l'adjoint délégué à l'urbanisme.

Le calendrier des travaux a fait l'objet d'un phasage minutieux destiné à préserver deux voies de circulation ainsi que l'accès aux commerces et aux immeubles pendant toute la durée du chantier. « Ces impératifs nous obligent à fonctionner avec un planning à trous qui va conduire les entreprises à travailler, non pas le plus rapidement possible, mais en occasionnant le moins de gêne possible aux riverains et usagers du cours », ajoute Gérard Torrecilla, directeur du département études et travaux au sein de la municipalité. Après l'ouverture de trois premiers marchés concernant les lots « réseaux », « fourniture de pierres » et « mobilier lumière », le maître d'ouvrage s'apprête à lancer de nouveaux appels d'offres.

Fin septembre seront désignées les entreprises chargées de réaliser les VRD, et celles qui fourniront et planteront les platanes. « Sur les 171 platanes positionnés, certains n'existent plus, d'autres sont à remplacer. Nous cherchons des sujets préparés en pépinière, d'environ 10 m de hauteur, afin de ne pas provoquer de rupture dans la voûte végétale », indique Jean-Jacques Reymond, l'architecte conduisant l'opération aux côtés d'Antoine Grumbach. Les plantations s'échelonneront au cours des trois prochains hivers.

En novembre, de nouveaux lots seront soumis à la concurrence. Ils concernent la fourniture de mobilier urbain, avec notamment une nouvelle fontaine dessinée par Antoine Grumbach. Constitué d'un bassin de 4 m de diamètre au centre duquel est posé un rocher brut moussu, cet ouvrage sera implanté à l'intersection des rues Jacques-de-la-Roque et de la Masse. Les trois fontaines existantes seront rénovées, ainsi que les deux résurgences d'eau situées à l'entrée du cours. Après cette phase préparatoire, le chantier s'ouvrira véritablement (courant janvier 2000) avec la mise en place du mobilier lumière, l'enfouissement des réseaux électriques et la réfection de canalisations. A son terme, la requalification du cours Mirabeau aura coûté un peu plus de 60 millions de francs (HT).

LES INTERVENANTS

Maître d'ouvrage : ville d'Aix-en-Provence (département études et travaux).

Architectes : Antoine Grumbach (mandataire) et Jean-Jacques Reymond.

Bureau d'études : Beterem Infrastructures.

CSPS : Cermi.

Designer : Bruno Fortier.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil