En direct

Aix-en-Provence affiche ses ambitions métropolitaines dans les nouvelles technologies
L’architecture de "Thecamp" sera non conventionnelle avec des bâtiments circulaires protégés par une toile géotextile. - © © Golem Images pour Corinne Vezzoni Associés Architectes

Aix-en-Provence affiche ses ambitions métropolitaines dans les nouvelles technologies

Rémy Mario (Bureau de Marseille du Moniteur) |  le 16/07/2015  |  ArchitectureProjetsTechnique

Thecamp, un campus international d'innovation numérique dédiée à la ville du futur sur le plateau de l'Arbois, est des projets-phare du label French Tech attribué au territoire Aix-Marseille. Conçu par Corinne Vezonni, le projet doit démarrer en septembre.

Déjà associée à Marseille pour l’attribution du label French Tech, bientôt liée par une communauté de destin à son ex-rivale dans le cadre de la future Métropole Aix-Marseille-Provence, la ville d’Aix, accompagnée du Pays d’Aix, affiche son ambition métropolitaine avec le lancement du projet «Thecamp», sur le technopole de l’Arbois. Une première étape symbolique a été franchie début juillet, à l’issue des Rencontres économiques d’Aix-en-Provence, avec l’engagement officiel de cette opération, en présence du ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, Emmanuel Macron et des partenaires fondateurs. Le chantier doit démarrer concrètement sur le terrain en septembre prochain.

Ce campus à l’américaine dédié à la création, l’innovation et l’expérimentation numérique pour la ville intelligente et durable va réunir des étudiants, des chercheurs, des dirigeants d’entreprises et de collectivités mais aussi des PME et des start-up spécialisées. But: permettre un travail collaboratif entre ces multiples acteurs, qu’ils soient publics ou privés, expérimenter et créer de nouveaux services et de nouvelles technologies liés à la ville du futur grâce à cet écosystème inédit mais aussi mener des expérimentations dans des quartiers pilotes.

Douze partenaires publics et privés s’engagent

Le projet est porté par Frédéric Chevalier, un entrepreneur aixois connu pour avoir fondé l’entreprise High Co et le fonds d’investissement Booster et il a déjà réussi à fédérer une douzaine de partenaires et non des moindres autour de ce projet ambitieux: la Crédit Agricole Alpes Provence, Cisco, Sodexo, Steelcade, le groupe Vinci, le conseil régional Paca, le département des Bouches-du-Rhône, le Pays d’Aix, Marseille Provence Métropole, la CCI Marseille Provence, la Caisse des Dépôts, la Cepac...

Entre les bâtiments circulaires, des espaces libres favoriseront les rencontres et les échanges.
Entre les bâtiments circulaires, des espaces libres favoriseront les rencontres et les échanges.

Et pour concevoir ce projet atypique, à la fois lieu de vie et de travail, il a fait appel à l’architecte marseillaise, Corinne Vezzoni. Sur 7 hectares de terrain naturel, face à la montagne Sainte Victoire et à proximité du plateau de la Duranne, 12 000 m² de bâtiments sont prévus dédiés aux entreprises et à la formation mais aussi à l’hébergement (250 chambres) et à la restauration. Ils prendront la forme d’une série de modules cylindriques, abrités sous un toit commun -une toile géotextile de 7 500 m² en forme de cône- et entre ces bâtiments circulaires, des espaces libres permettront les rencontres et les échanges.

Une architecture atypique

«Nous avons voulu faire de «Thecamp» un projet parfaitement intégré à son environnement, en lien avec le paysage, à l’image de ce que doit être la future métropole. Les logements formeront un ruban épais, protégé de l’extérieur alors que les incubateurs seront ouverts, transparents, tout comme les espaces de détente et de rencontre» explique l’architecte marseillaise.

Hormis le béton pour les cylindres, le chantier devrait privilégier une filière sèche. Le budget prévu est de 21 millions d’euros HT et les travaux vont durer 18 mois. Partenaire de l’opération, Vinci Construction devrait certainement prendre part aux travaux. Les initiateurs de «Thecamp» annoncent 2 500 managers formés et 150 étudiants la première année, 2 500 emplois générés en cinq ans par les start-up en 5 ans ainsi que 150 emplois directs et indirects d’ici à l’ouverture.

Commentaires

Aix-en-Provence affiche ses ambitions métropolitaines dans les nouvelles technologies

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur