En direct

Aisne Un musée éclaté pour raconter La Fontaine

ELISABETH GILLION |  le 23/05/1997  |  AisneNordFrance Collectivités localesCulture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Aisne
Nord
France
Collectivités locales
Culture
Culte
Profession
Architecture
Valider

Le Syndicat intercommunal du sud de l'Aisne (Sidsa) met en place un musée éclaté sous le signe de Jean de La Fontaine sur l'ensemble de son territoire. Surnommé le « Labyrinthe fabuleux », cet ensemble d'aménagements doit faire découvrir au visiteur l'histoire locale en même temps que l'oeuvre du fabuliste qui vivait à Château-Thierry. Les travaux, répartis sur quatre ans à partir de l'été 1997, s'élèvent à 27,6 millions de francs HT.

Dans les 41 villages, les lavoirs seront remis en état et décorés pour illustrer un des aspects de l'oeuvre de l'écrivain. Hôtels, restaurants, guinguettes et salles de musée vont occuper ici et là d'anciennes fermes, une gare, une église ou un moulin oublié. « Ces points d'accueil sont une occasion pour les communes d'acquérir un patrimoine en déshérence et de lui retrouver un rôle un rôle », rappelle le président du syndicat, Jacques Larangot.

Au cour du dispositif, la ferme du Ru-Chailly doit permettre de fixer les classes du patrimoine et d'installer le nouveau siège du syndicat intercommunal.

« La ferme, dont la représentation par le peintre Léon L'Hermite est accrochée au Louvre, doit changer de destination sans en avoir l'air et garder son allure austère de maison carrée fortifiée du XVIIe. Ce qui se révèle extrêmement complexe car nous manquons de place », explique l'architecte Paul Caumont. Pas question de toucher aux toitures, au pigeonnier ou aux murs. Les salles de réunion communes au syndicat et aux élèves ont permis de gagner de la place.

L'hébergement (69 lits) sera collectif et polyvalent pour recevoir d'autres groupes pendant les congés scolaires et les fins de semaine. Le restaurant, confié à un professionnel, sera ouvert au public.

Paul Caumont dispose de 8,5 millions de francs pour ce chantier.

PHOTO : L'église de Mézy du XIIIe siècle fait partie du « Labyrinthe fabuleux ».

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire en pisé

Construire en pisé

Date de parution : 10/2020

Voir

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2020

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2020

Date de parution : 10/2020

Voir

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 10/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil