En direct

Airbus Group s’offre une université à 26 millions d’euros à Toulouse-Blagnac

Christiane Wanaverbecq (Bureau Sud-Ouest du Moniteur) |  le 20/09/2016  |  Haute-GaronneArchitectureERPEntreprisesRéglementation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Haute-Garonne
Architecture
ERP
Entreprises
Réglementation
Transports
Bâtiment
Valider

Après son nouveau siège inauguré en juin au nord-ouest de Toulouse, Airbus Group a réceptionné ce 19 septembre la Leadership University. Construit en conception-réalisation par Bourdarios, la filiale de Vinci construction à Toulouse, associé à Valode & Pistre Architectes, le bâtiment se caractérise par sa forme circulaire organisée autour d’une place centrale.

«Liberté, convivialité, confort.» Tom Enders, le président exécutif d’Airbus Group, et son équipe de cadres dirigeants n’avaient que ses mots à la bouche pour désigner le campus de la Leadership University inauguré ce 19 septembre à Blagnac, au nord-ouest de Toulouse. Ce jour-là, les annonces de restructuration au sein du groupe n’avaient pas lieu d’être. Il fallait au contraire exprimer la satisfaction de disposer d’un outil satisfaisant le niveau «excellent» de la certification Breeam et destiné à offrir la possibilité aux cadres d’Airbus d’œuvrer à «leur développement personnel dans un monde demandant de plus en plus d’adaptabilité».

Venus du monde entier, quelque 20 000 salariés par an doivent trouver tout le confort nécessaire au sein du campus abritant un hôtel de 150 chambres, un restaurant, des espaces de formation et de bureaux, ainsi qu’un centre de convention et d’événements de près de 1 000 personnes. «Il fallait créer un lieu mémorable favorisant les échanges», confirme Philippe Matsakis, architecte chargé du projet chez Valode & Pistre Architectes, membre du groupement de conception-réalisation conduit par Bourdarios, filiale de Vinci Construction France.

Place centrale

Pour donner de la force à l’ensemble, la maîtrise d’œuvre a choisi d’organiser les différents éléments du programme autour d’une place centrale de 75 m de diamètre en moyenne. La place ainsi que la tour à R+10 de 35 mètres de haut abritant l’hôtel ont été conçues pour mettre le campus à l’échelle du lieu occupé par l’usine d’assemblage de l’A380 et l’aéroport de Toulouse-Blagnac.

L’enjeu était aussi de l’insérer dans son environnement par une architecture fonctionnelle. Ainsi, à l’extérieur, le campus a l’aspect d’un bâtiment industriel. A l’intérieur, en revanche, les quatre espaces principaux de rencontre (event center, lounge, restaurant, agora ou library) se caractérisent par leurs couleurs chaudes, la lumière étudiée et le mobilier confortable. «Notre projet était d’offrir aux cadres d’Airbus un espace-écrin dont nous avons voulu souligner le caractère unique et mémorable par une création spécifique de design et de lumière», rappelle Valérie Poli, architecte associée chez Valode & Pistre Architectes en charge du Studio Interior Design. Les contraintes de budget et de délai n’ont pas permis de mettre du bois. Toutefois, les tonalités différentes du bois stratifié mis en œuvre permettent de les identifier de la place centrale.

Matérialiser le flux d’air

Pour donner une unité à la façade intérieure courbe, Valode & Pistre Architectes a choisi de l’habiller de brise-soleil. Les grandes lames blanches torsadées, telle une immense sculpture, ont été conçues par Boxwood pour matérialiser le flux d’air le long des ailes d’un avion. Pour créer l’effet d’ondulation, les profilés en aluminium extrudé ont chacun une position unique. Cette mise en scène-est soulignée par l’intervention-lumière de Yann Kersalé qui crée une «galaxie» visible à travers les lames-flux d’air. L’autre défi technique a été la tour surmontée d’un sky-bar vitré avec une hauteur de plafond de sept mètres. Compte tenu des enjeux, elle est d’ailleurs le seul bâtiment en béton. Le reste repose sur une structure métallique.

Ce sera la dernière opération d’envergure d’Airbus group sur l’agglomération toulousaine. Pour la financer, le géant de l’aéronautique a revendu le site d’Airbusiness Academy et le domaine de Villepreux près de Bordeaux. Propriétaire du site de 4,5 ha, il a préféré le revendre à l’investisseur britannique Atream et en être locataire. Dans le même sens, il a confié la gestion des équipements à Elior.

Maîtrise d’Ouvrage: Airbus Group.

Groupement de construction-réalisation: Bourdarios (Vinci), entreprise; Valode & Pistre Architectes, architecte mandataire; Calvo Tran Van, architecte associé; VP Design, architecte d’intérieur; Gabriel Pistre/Boxwood, design façade; Yann Kersalé, mise en lumière; Julie Poirel, paysagiste; VP&Green engineering, bureau d'études (façade lames).

Surfaces: 12 9OO m2 de surface de plancher totale dont 6 3OO m2 (hôtel), 2 6OO m2 (event center), 1 5OO m2 (accueil et bureaux), 2 5OO m2 (université).

Superficie du site: 4,5 ha.

Montant des travaux: 28 millions d’euros HT environ.

Calendrier: début des travaux, juin 2O15; livraison, 19 août 2O16.

Commentaires

Airbus Group s’offre une université à 26 millions d’euros à Toulouse-Blagnac

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur