En direct

Aiguille du Midi : une cabine de verre suspendue au-dessus du vide

JULIE NICOLAS |  le 17/12/2013  |  midiAcierTourismeInternationalFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Chantiers
midi
Acier
Tourisme
International
France
Technique
Produits et matériels
Valider

Une cabine de verre suspendue à deux potences d'acier au-dessus de 900 m de vide sera inaugurée fin décembre dans le massif de l'Aiguille du Midi. L'ouvrage soumis à des conditions climatiques extrêmes résulte de plus de deux ans de calculs et d'essais.

C’est un ouvrage exceptionnel qui sera inauguré ce 21 décembre 2013 en haut de l’Aiguille du Midi, dans le massif du Mont Blanc (Haute-Savoie). Afin de redonner de l’attractivité à son site, la Compagnie du Mont Blanc (CMB) a décidé d’investir 500 000 euros HT dans le développement et la mise en œuvre du "pas dans le vide" : une cabine vitrée sur ses cinq faces et installée à 3842 m d’altitude et à 900 m au-dessus du vide. Malgré ses dimensions modestes, 2 m de large x 1,70 m de profondeur et 2,45 m de haut, l’édifice devait répondre à un cahier des charges hors normes. En effet, le site est soumis aux conditions météorologiques de la haute montagne, avec des vents qui peuvent dépasser les 200 km/h, une température qui descend en hiver à – 30 °C et 300 jours de neige par an en moyenne.

Résistance mécanique des assemblages

« Au-delà de la sécurité des personnes, nous souhaitions aussi nous assurer de sa pérennité dans ce contexte climatique qui n’est pas prévu par la plupart des normes du bâtiments », souligne Laurent Berger, directeur du site Aiguille du Midi pour la CMB. Il a surtout l’originalité d’être dépourvu de poutres métalliques IPN, contrairement au Skywalk du Grand Canyon dans le Colorado aux Etats-Unis. Ici, tous les éléments vitrés sont suspendus aux potences métalliques. Deux ans de calculs et d’études ont été nécessaires pour aboutir au projet qui a nécessité quelques semaines de réalisation. L’entreprise Laubeuf a confirmé la faisabilité de l’ouvrage et a réalisé les études détaillées. L’ouvrage étant hors normes, le bureau d’études allemand Verrotec a vérifié les calculs par éléments finis et mené également plusieurs séries de tests. « Les contraintes principales résidaient dans les trous d’assemblages qui reprennent la majorité des efforts », précise Pierre Martin, spécialiste des ouvrages verriers à l’Apave, contrôleur technique sur ce projet. Les essais ont notamment porté sur la caractérisation des résistances mécaniques des assemblages verriers. Il s’agissait de vérifier que les charges d’exploitation étaient maintenues, même en cas de casse de certains vitrages. La qualité de réalisation des ouvertures pour les attaches traversantes était essentielle. Pour les aciers mis en œuvre, qu’il s’agisse des potences ou des tiges filetées, des alliages spécifiques ont été choisis afin de résister aux températures très basses.

Fenêtre météo favorable

Si deux montages à blanc ont été réalisés au préalable afin de former les poseurs aux spécificités de la pose, mais aussi d’établir des points d’étape clé, le montage sur site s’est ensuite déroulé en fonction des conditions climatiques favorables. « Les opérations initialement prévues mi-septembre ont finalement été reportées à mi-octobre », indique Laurent Berger. Dans un premier temps, c’est l’hélitreuillage du mât de levage et sa fixation qui a demandé quatre jours de travail. Puis la fixation des potences avec des contrôles intermédiaires par un géomètre a demandé deux jours. Deux jours ont ensuite été nécessaires pour réaliser la plateforme de montage afin que les opérateurs puissent ensuite travailler en sécurité. L’assemblage des vitrages proprement dits a ensuite nécessité une journée. Les finitions et la réalisation des joints ont été reportés plus tard, à l’occasion d’une nouvelle fenêtre météo propice. Le projet a fait l'objet d’une appréciation technique d'expérimentation (Atex) du CSTB.

Commentaires

Aiguille du Midi : une cabine de verre suspendue au-dessus du vide

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil