En direct

Aidlin Darling Design Murs porteurs coulés en place

le 16/09/2015  |  International (hors U.E)Gros œuvremur porteur

Pour se « soulager du stress et se vivifier l'esprit », les étudiants de Stanford disposent d'un refuge spirituel dont le luxe minimaliste est à la hauteur de la réputation de l'université. Imaginé par les architectes californiens Joshua Aidlin et David Darling, le bâtiment est constitué d'épais murs en terre crue qui, associés à de grandes surfaces lisses de bois et d'acier, composent une atmosphère de recueillement entre ombre et lumière. Si la mise en œuvre in situdes parois en terre, sur le modèle des méthodes traditionnelles, était une solution technique ambitieuse vue la dimension des ouvrages (entre 45 et 60 cm d'épaisseur et 4 et 5,20 m de hauteur) et leur mise en scène dans l'espace, le procédé concourt aujourd'hui à la qualité graphique des lieux. C'est l'entreprise [...]

Cet article est réservé aux abonnés AMC, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Cet article fait parti du dossier

Terre Crue

Commentaires

Aidlin Darling Design Murs porteurs coulés en place

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur