Emploi / Formation

Aide à l’emploi : une initiative pour former des demandeurs d’emploi à devenir électriciens

Mots clés : Apprentissages - Entreprise du BTP - Établissements de soins - Gaz - Métier de la construction - Monde du Travail

Face au manque d’électriciens et en prévision du chantier du Nouvel Hôpital d’Orléans, Cofely Ineo, filiale de GDF Suez, et l’Association nationale pour le Formation Professionnelle des Adultes (AFPA) forment neuf stagiaires recrutés parmi les demandeurs d’emplois de longue durée.

Le « Passeport pour l’emploi Cofely Ineo – AFPA », résultat du partenariat entre Cofely Ineo et l’Association nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes (AFPA), vient d’être créé en prévision d’un accroissement de l’activité en janvier 2013, du notamment au  lancement du chantier du Nouvel Hôpital d’Orléans qui devrait mobiliser plus de 80 collaborateurs.

Cofely Ineo a été chargé de l’installation électrique de l’hôpital sur une surface totale de 180 000 m² et entend bien offrir des possibilités d’emploi aux Orléanais. Le nouveau partenariat signé conjointement avec l’AFPA lui permet de recruter et former des demandeurs d’emplois de longue durée pour qu’ils deviennent des électriciens qualifiés. Un enjeu tant économique que social qui vient souligner la dimension humaine chère au secteur de la construction.

 

« Des facilités d’embauche à la clé »

 

Le « Passeport pour l’emploi Cofely Ineo – AFPA » a été créé pour offrir « une formation qualifiante à des demandeurs d’emploi de longue durée ». Et en effet, sur les neuf stagiaires recrutés pour ce programme, tous ont reçu leur « habilitation électrique », résultat d’une formation de qualité et précieux sésame professionnel.

La formation s’effectue en trois phases. La phase de recrutement a permis à Cofely Ineo, en association avec Pôle Emploi et Constructys, de sélectionner les neuf stagiaires qui seront formés. Ils suivront alors un stage d’un mois avant d’avoir un contrat en alternance pour une durée de huit mois. L’objectif final de ce programme est clairement affiché : faciliter l’embauche future des stagiaires. A ce sujet, Cofely Ineo semble très enthousiaste et entreprenant en assurant qu’au bout de leurs neuf mois de formation, les stagiaires pourront « intégrer un emploi pérenne au sein des équipes d’Ineo Centre ».

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X