En direct

Agroparc se fond dans Avignon Technopôle

CHRISTIANE WANAVERBECQ |  le 09/02/2018  |  ArchitectureVaucluseFrance entièrePatrimoinefiscalité

Vaucluse -

325,75 M€ restent à dépenser avant la fin du programme exceptionnel d'investissement pour la Corse en 2025.

472 ha proposés par la Ville de Marseille afin d'établir une aire de mise en valeur de l'architecture et du patrimoine (Avap).

860 000 € Montant reversé en 2017 à la Ville de Nice au titre de la taxe de séjour par le site Airbnb.

L'agglomération du Grand Avignon veut gagner en visibilité.

Pour cela, elle a créé la marque territoriale « Avignon, terre de création » et regroupé au sein de la même dénomination « Avignon technopôle » la zone d'activités Agroparc (200 ha), la plate-forme aéroportuaire (120 ha) et le parc des expositions (19 ha). Situé au sud-est de la cité des papes, l'ensemble accueille 500 entreprises, six centres de recherche, le pôle Agrosciences de l'université d'Avignon et 1 900 logements, et concentre 4 000 étudiants, 9 000 salariés et 3 500 habitants. Le tout dans le sillage des pôles de compétitivité Terralia et Safe, respectivement axés sur l'agroalimentaire et les nouveaux usages aéronautiques. « RTE vient d'y installer sa base héliportée, où elle développe des drones, une technologie mise au service de l'agriculture et qui illustre l'hybridation fertile entre les filières à favoriser », commente Marion Nussbaumer, cheffe de cabinet au Grand Avignon.

Demande de terrains. Cette stratégie nouvelle va de pair avec la diversification de l'offre sur Agroparc aménagée par la SEM Citadis, concessionnaire du Grand Avignon jusqu'en 2024. Quelque 30 ha restent à commercialiser. Au centre de la ZAC, l'université édifiera une bibliothèque et un campus scientifique. Le long de la RN7, près du parc des expositions, Nexity construira deux bâtiments à structure bois et à énergie positive en utilisant son concept Ywood. L'un abritera des bureaux (1 590 m2 SP) ; l'autre, un espace de restauration, une salle de séminaire et un hôtel de 75 chambres (2 280 m2 SP). Avec la promesse d'une enseigne hôtelière de qualité, Citadis a accepté une charge foncière de 150 euros/m2 SP, en dessous des 190 à 250 euros/m2 SP généralement demandés pour ces terrains « vitrine » en entrée de ville.

Du côté de l'aéroport, la SEM va réserver des terrains à des activités mixtes (80 euros/m2 ). Ils seront vendus au mètre carré, et non pas en surface de plancher comme elle le fait d'ordinaire. De même, elle autorisera les clôtures et une densité moindre : 0,3 au lieu de 0,5 inscrit dans le schéma directeur de la ZAC.

Dans les orientations récentes figure l'extension de la pépinière d'entreprises Créativa, remplie à 95 %. L'année 2018 servira à définir le projet pour tenir compte des nouveaux usages. Par ailleurs, un programme d'habitat participatif de 40 logements, initié par la Ville d'Avignon, devrait entrer en phase opérationnelle cette année. Toujours en 2018, le promoteur gardois Valsabris devrait déposer le permis de construire un ensemble de deux bâtiments (3 000 m2 SP) abritant 30 logements, dont une partie vendue en Vefa à Poste Habitat. « Nous maîtrisons le foncier. L'essentiel des aménagements et équipements a été réalisé et rétrocédé à la collectivité. Maintenant, il faut vendre des charges foncières et générer des projets », exhorte Xavier Simon, directeur de l'aménagement chez Citadis. Reste aussi à améliorer la desserte de la zone par les transports en commun.

PHOTO - 11260_699762_k2_k1_1671192.jpg
PHOTO - 11260_699762_k2_k1_1671192.jpg

Commentaires

Agroparc se fond dans Avignon Technopôle

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX