En direct

Agriculture urbaine : le mode d’emploi des Jardins de Gally
Xavier Laureau, P-DG des jardins de Gally et auteur des "101 mots de l'agriculture urbaine". - © © Vincent Leloup

Agriculture urbaine : le mode d’emploi des Jardins de Gally

Laurent Miguet |  le 07/06/2016  |  Entreprises

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paysage
Entreprises
Valider

« Seule la multifonctionnalité créera de la rentabilité dans l’agriculture urbaine ». Cette conviction porte le P-DG des Jardins de Gally : Xavier Laureau l’a étayée dans les « 101 mots de l’agriculture urbaine », l’ouvrage dont il a dévoilé le contenu en ouverture du salon Jardins, Jardin, le 1er juin aux Tuileries.

Deux modèles identifiés comme viables, grâce à leur multifonctionnalité, portent la stratégie des Jardins de Gally dans l’agriculture urbaine : à Saint-Cyr l’Ecole (Yvelines), l’ancienne friche de 3,5 hectares exploitée par l’entreprise produit 20 t. de fruits et légumes par an, et emploie cinq personnes. La location de jardins de 50 m², proposée à 50 euros par mois sur un terrain de 5000 m², apporte un complément de ressources. L’entreprise y a ajouté en 2015 une ferme de démonstration de techniques hors sol. L’économie du site repose sur une boucle fermée d’alimentation en eau et sur l’enrichissement des cultures par le compost de la ville de Versailles.

Plus ambitieux mais pas encore réalisé, le second modèle intègre l’agriculture dans un projet urbain de paysage comestible, pensé comme la base arrière d’un quartier de bureaux, logements et commerces, mais avec des fournisseurs et des débouchés potentiels à l’échelle d’une métropole, garantie de l’économie de moyens. Les jardins de Gally l’ont développé avec l’architecte Augustin Rosenstiehl, créateur du laboratoire d’urbanisme agricole.

Grand écart

Fruits de l’expérience et des réflexions de la cellule Agriculture urbaine que l’entreprise de paysage a intégré à son bureau d’études, ces modèles donnent des repères dans un univers écartelé : « Avec des coûts d’aménagement qui peuvent varier entre 10 et 2000 euros par m², l’agriculture urbaine désigne à la fois une activité de loisir, des pratiques participatives ou une filière industrielle », rappelle Xavier Laureau. Le grand écart sépare également le déclin galopant de l’agriculture vivrière francilienne et la perspective de 2000 à 5000 emplois anticipés par la région urbaine de Bruxelles dans cette même activité.

Au palais de Tokyo à Paris, le potager exploité par les Jardins de Gally.
Au palais de Tokyo à Paris, le potager exploité par les Jardins de Gally. - © © jardins de Gally

Légitimité

Outre une volonté de contribuer à la naissance d’une culture partagée, l’auteur des 101 mots de l’Agriculture urbaine énumère les conditions qui peuvent contribuer à son développement : en plus de la multifonctionnalité, Xavier Loreau évoque la co-construction avec les agriculteurs, la formation des acteurs, l’intégration dans un écosystème vertueux associant l’énergie, le substrat et l’insertion professionnelle. A la fois producteurs, concepteurs, réalisateurs, gestionnaires de jardins et même commerçants en fruits et légumes, Les jardins de Gally aborde le marché avec la légitimité de son histoire : issu d’une lignée de jardiniers et d’agriculteurs implantés à Versailles depuis 1746, Xavier Laureau a obtenu en 1985 le prix de la fondation Claude Bernard pour son mémoire sur l’agriculture périurbaine.

Message d’Eiffage

Partenaire de l’édition du livre, le groupe Eiffage justifie son intérêt par la voix sa directrice du développement durable : « Pour définir l’éventail du possible, nous avons besoin que des sachants nous aident à répondre à la demande croissante d’agriculture dans nos bâtiments », a expliqué Valérie David lors de la présentation de l’ouvrage, le 1er juin aux Tuileries. Le marché convoité par le major du bâtiment ne s’arrête pas à l’hexagone : « Le génie agricole et écologique français est très attendu dans de nombreux pays où nous sommes allés », ajoute la directrice du développement durable d’Eiffage.

Commentaires

Agriculture urbaine : le mode d’emploi des Jardins de Gally

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Date de parution : 06/2018

Voir

Une trajectoire métropolitaine - L'exemple de Toulouse

Une trajectoire métropolitaine - L'exemple de Toulouse

Date de parution : 04/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur