En direct

Agréments de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques correspondantes

le 03/01/2014  |  SantéEtatEnvironnementFrance entièreEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Santé
Etat
Environnement
France entière
Europe
Technique
Valider
Eaux usées -

Avis Ministère des affaires sociales et de la santé JO du 27 novembre 2013 - NOR : AFSP1325732V

En application de l'article 7 de l'arrêté du 7 septembre 2009 modifié fixant les prescriptions techniques applicables aux installations d'assainissement non collectif recevant une charge brute de pollution organique inférieure ou égale à 1,2 kg/j de DBO5 et après évaluation par des organismes notifiés, le ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie et la ministre des affaires sociales et de la santé agréent le dispositif suivant :

« X-PERCO FRANCE QT 5 EH » ; ELOY WATER.

L'agrément de ce dispositif de traitement porte seulement sur le traitement des eaux usées.

L'évacuation des eaux usées doit respecter les prescriptions techniques en vigueur.

La fiche technique correspondante est présentée en annexe.

Annexe

Fiche technique descriptive associée au dispositif de traitement agréé « X-Perco France QT 5 EH »

Tableaux :

Références administratives

Références de l'évaluation de l'installation

Références normalisation et réglementation

Caractéristiques techniques et fonctionnement

Le dispositif de traitement est un filtre compact à écoulement -gravitaire.

Il est constitué de deux compartiments :

- un décanteur primaire muni d'un préfiltre, assurant le prétraitement des eaux usées ;

- un filtre de média filtrant constitué de fibres naturelles organiques, assurant le traitement des eaux prétraitées.

La distribution des eaux prétraitées sur la surface du filtre est assurée par des augets de distribution.

La collecte des eaux traitées est réalisée en fond de cuve, par une rampe d'évacuation vers la sortie.

Le décanteur primaire est ventilé par une entrée d'air constituée par la canalisation d'amenée des eaux usées qui est prolongée jusqu'à l'air libre au-dessus du toit de l'habitation. L'extraction des gaz du décanteur primaire est assurée par une canalisation rapportée au-dessus du faîte du toit de l'habitation avec un extracteur. Le filtre possède une entrée d'air située à 20 cm au-dessus du sol et équipée d'un chapeau d'évent.

Le filtre est équipé d'un indicateur de niveau constitué d'une tige et d'un flotteur, permettant de détecter visuellement une surcharge.

TABLEAU

La périodicité de la vidange de ce dispositif de traitement doit être adaptée en fonction de la hauteur de boues, qui ne doit pas dépasser 50 % du volume utile du décanteur.

Les caractéristiques techniques, et en particulier les performances épuratoires du dispositif, sont disponibles sur le site internet interministériel relatif à l'assainissement non collectif : http ://www.assainissement--non-collectif.developpement-durable.gouv.fr (adresse provisoire).

Conditions de mise en œuvre

Ce dispositif est enterré selon des conditions de mise en œuvre précisées dans le guide d'utilisation.

Ce dispositif peut être installé pour fonctionner par intermittence.

Le dispositif peut être installé sur tout type de parcelle avec ou sans nappe phréatique permanente ou temporaire, sous réserve de respecter les conditions de mise en œuvre précisées dans le guide d'utilisation.

Au vu des performances épuratoires mesurées lors des essais, la charge organique pouvant être traitée par ce dispositif, pour répondre aux exigences épuratoires fixées à l'article 7 de l'arrêté du 7 septembre 2009 modifié, dans les conditions prévues dans le présent avis, peut aller jusqu'à 5 équivalents-habitants (soit 300 g/j de DBO5).

Les performances épuratoires concernant les paramètres microbiologiques n'ont pas été mesurées. Des prescriptions techniques pourront être fixées par le préfet en application de l'article L. 1311-2 du code de la santé publique ou par le maire en application de l'article L. 2212-2 du code général des collectivités territoriales, lorsque des usages sensibles, tels que la conchyliculture, la cressiculture, la pêche à pied, le prélèvement en vue de la consommation humaine ou la baignade, existent à proximité du rejet.

Les rejets des eaux usées traitées par ce dispositif peuvent se faire selon les modes suivants :

- par infiltration dans le sol ;

- par irrigation souterraine, sous réserve du respect des prescriptions techniques en vigueur ;

- par déversement dans le milieu hydraulique superficiel, sous réserve du respect des prescriptions techniques en vigueur.

Guide d'utilisation

Le guide d'utilisation (Guide de l'usager X-Perco France QT 5 EH, 27 septembre 2013, 38 pages) est disponible auprès du titulaire de l'agrément et précise notamment les conditions d'entretien, les modalités d'élimination des matériaux en fin de vie, les points de contrôle, les conseils d'utilisation et la consommation électrique.

Seul le guide d'utilisation référencé ci-dessus vaut agrément. Il est disponible sur le site internet interministériel dont l'adresse est précédemment citée.

TABLEAU - Table31728.jpg
TABLEAU - Table31728.jpg - ©
TABLEAU - Table31721.jpg
TABLEAU - Table31721.jpg - ©
TABLEAU - Table31714.jpg
TABLEAU - Table31714.jpg - ©
TABLEAU - Table31700.jpg
TABLEAU - Table31700.jpg - ©
Numéro national dagrément 201312
Titulaire de lagrément ELOY WATER, zoning de Damré, rue des Spinettes 13, 4140 Sprimont, Belgique
Dénomination commerciale X-Perco France QT 5 EH
Capacité de traitement Jusquà 5 équivalents-habitants
Organisme notifié en charge de lévaluation Centre détudes et de recherches de lindustrie du béton
Date de réception de lavis de lorganisme notifié 2octobre 2013
Références normalisation NF EN 125663+A2
Références réglementation nationale Arrêté du 7septembre 2009 modifié
Synthèse des matériaux, des dimensions et des caractéristiques du dispositif
Elément du dispositif Matériel Matériau constitutif
Cuve parallélépipédique à deux compartiments Longueur(cm): 330 Largeur(cm): 120 Hauteur hors tout(cm): 176 Hauteur entrée(cm): 148 Hauteur sortie(cm): 3 Volume utile total(m³): 4,80 Volume utile du décanteur(m³): 2,40 Polyéthylène(PE)
Cloisons internes Polyéthylène(PE)
Couvercles et réhausses Réhausses Polyéthylène(PE)
Trois couvercles de diamètre 600 mm
Visserie de fixation des couvercles Acier inoxydable
Tuyauterie Entrée du décanteur: tube droit et tube plongeur DN 110 mm Polyéthylène(PE)
Entrée du filtre: tube en Té DN 110 mm et coudes à 90 DN 50 mm Polyéthylène(PE)
Rampe dévacuation du filtre: tube droit perforé DN 110 mm Polyéthylène(PE)
Aération du filtre: canalisation DN 110 mm raccordéeen amont de la rampe dévacuation du filtre Polyéthylène(PE)
Augets de distribution Deux augets basculants de longueur 1,20 m Polyéthylène(PE) ou polypropylène(PP) ou acier inoxydable
Supports Polyéthylène(PE) ou polypropylène(PP) ou acier inoxydable
Préfiltre Structure filamentaire disposée dans un tuyau vertical Polyéthylène(PE)
Tuyau vertical DN 110 mm Polyéthylène(PE)
Média filtrant Référence: Xylit Fibre de bois issue du lignite
Surface spécifique: 400 m²/m³
Poids spécifique: 500 kg/m³
Volume: 1,6 m³
Indicateur de niveau(disposé dans la canalisation daération du filtre) Flotteur Polyéthylène(PE)
Tige de diamètre 32 mm et de longueur 2 200 mm Polyéthylène(PE)

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur