En direct

Agglomération toulousaine : 69 équipes répondent à l'appel à idées sur l’habitat intermédiaire

Christiane Wanaverbecq (Bureau Sud-Ouest du Moniteur) |  le 28/05/2013  |  Haute-GaronneParisFrance entièreEtatSEM

La Sem d'aménagement Oppidea de la communauté urbaine Toulouse Métropole a ouvert le bal de la semaine nationale des entreprises publiques locales (EPL) en Midi-Pyrénées en donnant les premiers résultats de son appel à idées sur l'habitat intermédiaire et en annonçant la mise en œuvre de smart-grids dans le quartier Empalot à Toulouse.

Lors d'un point-presse organisé le 27 mai à Toulouse (Haute-Garonne) avec le président régional des Enteprises publiques locales (EPL) de Midi-Pyrénées, Louis Germain, Alain Fillola, président d'Oppidea a annoncé la réception de 69 offres réparties à parité dans la catégorie des maîtres d'œuvre seuls et de celle des maîtres d'œuvre accompagnés d'opérateurs (bailleurs sociaux et/ou promoteurs)

Deux tiers des équipes candidates sont implantés dans l'agglomération toulousaine. Parmi les autres réponses, une dizaine provient de Paris et Barcelone. « Au final, fin juin, une dizaine de candidats seront récompensés avec l'objectif d'avoir des propositions dans une démarche d'optimisation économique avec notamment un habitat à prix maîtrisé autour de 2 800 euros/m2, strict intermédiaire entre logement social et logement libre », a précisé le directeur général délégué d'Oppidea, Emmanuel de Séverac, qui s'est engagé à réaliser les « trois à quatre projets primés dans les ZAC gérés par la Sem », et à « faire des efforts significatifs en termes d'accès au foncier ».

Mise en œuvre des smart-grids

Dans le cadre de ses missions d'aménageur et d'acteur du renouvellement urbain, Oppidea a l'ambition de favoriser la mise en œuvre de nouveaux schémas directeurs ou de systèmes électriques intelligents. Alain Fillola a ainsi profité de la semaine des EPL pour présenter son projet de mise en œuvre d'ici à 2015 des smart grids dans trois opérations publiques d'aménagement à Toulouse, dont le quartier en renouvellement urbain d'Empalot. La démarche est issue d'une convention de partenariat signée le 5 juillet 2012 avec ERDF, qui va aider Oppidea à mettre en œuvre à Empalot le projet Sogrid consistant à équiper d'une puce électronique tous les objets connectés au réseau électrique.

Issue de la fusion de trois Sem sur l'agglomération toulousaine, Oppidea gère une trentaine d'opérations vivantes pour plus de 100 millions d'euros d'investissements et un chiffre d'affaire en 2012 de 2,2 millions d'euros.

La région Midi-Pyrénées compte 60 EPL, dont 15 d'aménagement, pour un chiffre d'affaires de 251 millions d'euros.

Commentaires

Agglomération toulousaine : 69 équipes répondent à l'appel à idées sur l’habitat intermédiaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Traité des baux commerciaux

Traité des baux commerciaux

Date de parution : 12/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur