En direct

Agen réenchante son fleuve

CHRISTIANE WANAVERBECQ |  le 23/12/2011  |  Lot-et-GaronneInternational

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Lot-et-Garonne
International
Valider
Paysage -

La communauté d’agglomération d’Agen, dans le Lot-et-Garonne, ambitionne de créer sur les bords de la Garonne un parc naturel de 7 000 hectares. Premier acte, l’aménagement du parc Passeligne-Pélissier.

Sur la rive droite de la Garonne, à Boé, le parc communautaire Passeligne-Pélissier occupera 60 des 7 000 hectares du parc naturel urbain fluvial Agen-Garonne qu’ambitionne de créer la communauté d’agglomération d’Agen (CAA, 19 communes, 77 300 habitants), au sud de son territoire d’ici à vingt ans. Il englobera deux gravières et un domaine agricole, dont la partie la plus ancienne date de la Renaissance. « Nous souhaitons créer un lieu ouvert à tous, populaire, qui pourra servir de support à l’animation de l’agglomération et permettra de sortir de la césure ville-campagne », précise Bénédicte Laurens-Canal, directrice du pôle aménagement et développement urbain à la CAA.

Une biodiversité spécifique

Pour tenir compte du plan de prévention du risque inondation, le parc sera exclusivement traité en déblais. « Les nivellements effectués permettront d’obtenir des milieux humides favorables au développement d’une biodiversité spécifique. Iles, archipels, estuaires adouciront le caractère industriel des gravières », explique le paysagiste Emmanuel Prieur de l’atelier Arcadie. Retrouver la lisibilité et l’identité des paysages de Garonne constitue un autre objectif. Les concepteurs proposent de révéler l’horizon des coteaux par des percées sur le fleuve, de défricher les peupleraies et de renforcer les perspectives sur l’eau en retravaillant les berges. Tirant parti de l’histoire et de la culture du lieu, le parc mettra en exergue trois entités : une région des grands lacs, autour des anciennes gravières ; la berge de Garonne structurée par digues et mattes, anciens dispositifs de protection et de valorisation du sol pour l’agriculture ; le bois sacré créé à l’image d’un parc de villégiature du XIX e siècle.
Compte tenu de l’ampleur du projet, le parc s’organisera à la manière d’un plan de métro avec ses stations (points d’eau, bancs, signalétiques sur la nature…) qui ponctueront un parcours de 24,5 kilomètres. Le projet est en lien avec celui de l’aménagement des berges de la Garonne réalisé sous maîtrise d’ouvrage de la Ville d’Agen et confié à l’agence de Michel Corajoud. Les travaux commenceront en même temps que ceux du parc Passeligne- Pélissier. A terme, il s’agit de créer une continuité entre le centre-ville d’Agen et les autres communes traversées par le fleuve.

DESSIN - 604697.BR.jpg
DESSIN - 604697.BR.jpg - ©
DESSIN - 603104.BR.jpg
DESSIN - 603104.BR.jpg - © Atelier arcadie
Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : communauté d’agglomération agenaise (CAA) ; Hélène Siriyes, paysagiste, AMO. Maîtrise d’œuvre : atelier Arcadie, paysagistes mandataires ; James Augier, architecte-urbaniste ; Gérard Garbaye, écologue ; Karine Dulac, sociologue ; Frédéric Barraud, programmiste ; Asteo, BET VRD-hydraulique. Calendrier : début des travaux au 1 er trimestre 2012 ; livraison en 2015. Coût : 6,9 millions d’euros HT.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Date de parution : 06/2019

Voir

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur