Aménagement

Afghanistan : premiers grands travaux en septembre

Les premiers grands travaux de reconstruction d’infrastructures essentielles à l’Afghanistan, financés par la communauté internationale, comme le tunnel de Salang, commenceront en septembre.
Le contrat d’une valeur de 4,5 millions de dollars pour le chantier du tunnel de Salang vient d’être attribué à une société turque. Les travaux doivent commencer en septembre. Le tunnel, à plus de 3000 mètres d’altitude, ouvre la route entre Kaboul et Mazar-i-Sharif (nord), puis la frontière ouzbèke.

D’autre part, les travaux de réhabilitation de la route menant de la capitale au tunnel seront effectués par la société américaine Berger, selon les mêmes sources.
En revanche, les études se poursuivent pour remettre en état la route Kaboul-Jalalabad-Peshawar (Pakistan). Cet axe est essentiel au commerce avec le Pakistan, voisin de l’Afghanistan.
Quant à la centrale électrique de Khaikhana à Kaboul, les travaux de remise en service doivent également débuter avec la fourniture de générateurs en provenance de la société Alsthom-Suisse.

Ces projets sont coordonnés par l’Autorité afghane pour la Coordination de l’Assistance (AACA), et financés essentiellement par la Banque Mondiale et des pays donateurs, notamment l’Union européenne, dans le cadre de la reconstruction du pays.
La décision de mettre en oeuvre ces chantiers a pris plusieurs mois.
Les pays donateurs ont promis 1,8 milliard de dollars pour cette année, au cours d’une conférence à Tokyo en janvier dernier, et quelque quatre milliards sur les cinq ans à venir.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X