En direct

Affichages publicitaires : Ségolène Royal ne signera pas le décret
Ségolène Royal le 3 avril 2015 lors de la présentation de son bilan annuel au ministère de l'Ecologie - © © Adrien Pouthier/LeMoniteur.fr

Affichages publicitaires : Ségolène Royal ne signera pas le décret "en l'état"

le 08/02/2016  |  SantéArchitectureUrbanisme

La ministre de l'Ecologie est opposée à un article de la loi Macron qui libéralise l'implantation de publicités, enseignes et pré-enseignes à l'entrée des villes de moins de 10.000 habitants.

Un projet de décret "portant simplification de la réglementation des publicités, enseignes et pré-enseignes" prévu dans le cadre de la loi Macron de juillet 2015 sème la zizanie entre le ministère de l'Ecologie et Bercy, cosignatiares du texte.

Le décret prévoit en effet à partir du 1er mars, « dans un contexte de recherche de leviers favorables à la relance de l’économie », un assouplissement de la réglementation des dispositifs publicitaires non lumineux, scellés au sol ou installés sur le sol. Actuellement, ils ne peuvent être installés dans une agglomération de moins de 10.000 habitants n’appartenant pas à une unité urbaine de plus de 100.000 habitants. Le projet de décret autorise un règlement local de publicité (RLP) à prévoir des dispositions spécifiques pour ces dispositifs dans ces agglomérations.

Or Ségolène Royal est contre. Et elle n'est pas la seule. La consultation publique sur le projet de décret aurait recueilli plus de 44.000 contributions. "À quoi ressembleront nos villages qui font de la France la première destination touristique au monde si on laisse des publicités les envahir?", se demandait Ségolène Royal dans les colonnes du Journal du Dimanche le 5 février. La ministre a donc déclaré qu'elle ne signerait pas "en l'état" le décret. Mieux, elle a proposé un nouveau texte, "et j'espère que nous pourrons le modifier avant son passage en Conseil d'État", a-t-elle affirmé.

Commentaires

Affichages publicitaires : Ségolène Royal ne signera pas le décret "en l'état"

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur