En direct

Aéroports de Paris passe à l'électricité "verte"

Defawe Philippe |  le 05/04/2006  |  Seine-et-MarneVal-d'OiseYvelinesParisSeine-Saint-Denis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Seine-et-Marne
Val-d'Oise
Yvelines
Paris
Seine-Saint-Denis
Val-de-Marne
Essonne
Hauts-de-Seine
Energie
Environnement
Transports
Santé
Technique
Valider

Les deux aéroports parisiens d'Orly et Roissy-Charles-de-Gaulle, dont la consommation d'électricité représente celle d'une ville de 150.000 habitants, sont désormais alimentés à 25% en électricité "verte" d'origine hydraulique.
ADP, qui a accueilli plus de 78 millions de passagers en 2005, consomme près de 400.000 MWh d'électricité par an: ainsi, l'éclairage des quatre pistes de Roissy et de leurs voies de circulation nécessite 20.000 feux de balisage.
ADP dispose en outre à Roissy de turbines de cogénération "à haut rendement énergétique" qui assurent la production simultanée de chaleur et d'électricité.
A Orly, ADP indique que le chauffage est en partie assuré par les déchets non-recylables de la plate-forme, traités dans l'usine voisine du marché pour grossistes de Rungis afin de produire de la chaleur, soit une économie en gaz de 1.000 tonnes équivalent pétrole.
Aéroports de Paris recevra mercredi l'attestation de l'organisme allemand de certification TÜV sur l'origine renouvelable certifiée de l'électricité.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil