En direct

Aéroports de Paris abandonne EDF pour Electrabel

Defawe Philippe |  le 06/04/2006  |  Seine-et-MarneVal-d'OiseYvelinesParisSeine-Saint-Denis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Seine-et-Marne
Val-d'Oise
Yvelines
Paris
Seine-Saint-Denis
Val-de-Marne
Essonne
Hauts-de-Seine
Energie
Transports
Transports mécaniques
Valider

Le gestionnaire des aéroports Roissy Charles De Gaulle et Orly a choisi la filiale belge de Suez Electrabel pour s'approvisionner en électricité au détriment d'EDF, a rapporté La Tribune jeudi. Le quotidien économique précise que "les dirigeants d'ADP ont officialisé la fin du contrat avec EDF mercredi".
"L'électricien belge fournit la totalité des besoins des aéroports de Roissy et d'Orly qui consomment 410.000 mégawattheures à l'année, l'équivalent d'une ville de 150.000 personnes", écrit le journal.
ADP explique le choix de la compagnie belge par le fait qu'elle était "le moins disant" et qu'elle apportait "25% des besoins issus de sources renouvelables, à savoir l'hydro-électricité" qui permettront à l'entreprise d'économiser à l'année 7.500 tonnes de CO2, le dioxyde de carbone, l'un des principaux gaz à effet de serre responsables du réchauffement de la planète.
Ce contrat est en vigueur depuis le 1er novembre 2005, souligne La Tribune qui note que "cette infidélité à EDF a pris du temps avant d'être assumée par aéroports de Paris".

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil