En direct

ADSL : accélérer de 30 à 40 fois le débit des échanges

le 28/05/1999  |  CommunicationNumérique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Communication
Numérique
Valider

La technologie ADSL, Asymmetric Digital Subscriber Line, permet aux opérateurs disposant d'une infrastructure en fils de cuivre, d'accroître considérablement la capacité de leurs réseaux afin de commercialiser des services d'Internet à haute vitesse. En d'autres termes, l'atout de la technologie ADSL est d'exploiter une infrastructure existante, les classiques fils de téléphone en cuivre, après une mise à niveau des installations qui offriront une connexion plus rapide.

France Télécom a mis en oeuvre depuis 1997 plusieurs expérimentations sur différents réseaux à domicile et chez les professionnels. L'ADSL permet un usage simultané des services de téléphonie et de l'Internet rapide. S'appuyant sur le réseau de distribution RTC (réseau téléphonique commuté) équipé de matériels spécifiques à chaque extrémité, la technologie ADSL apporte une qualité d'accès supérieure. Ce type de débits permet de transférer de gros fichiers en quelques secondes et d'accéder à des services d'images animées d'assez bonne qualité. Les performances techniques de l'ADSL offrent un débit élevé, jusqu'à 8 Mbit/s dans le sens descendant vers le client, et un débit moyen de 640 à 840 Kbit/s dans le sens montant du client vers le central téléphonique. Le débit est donc 30 à 40 fois supérieur à celui obtenu avec un modem classique.

Pour effectuer des transferts de données à haut débit, la partie terminale de la ligne téléphonique de l'abonné est numérisée. L'équipement se compose d'un filtre qui sépare le trafic téléphonique du transfert des données, d'un modem ADSL, d'apparence sensiblement identique à un modem classique, et d'une carte Ethernet ou ATM à intégrer au micro-ordinateur. Cette configuration permet de bénéficier d'une liaison permanente à Internet, avec son navigateur habituel, sans avoir à effectuer une nouvelle numérotation à chaque connexion.

Dans le central téléphonique, il est nécessaire d'installer la configuration symétrique (filtre et modem) à celle posée chez l'abonné. Les signaux sont alors dirigés, soit vers le réseau téléphonique pour un appel, soit vers un serveur local et une liaison haut débit d'accès à Internet pour le transfert de données.

Cet article fait partie du dossier

Informatique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil