En direct

Adoma mise sur le bois pour réduire les délais

Barbara Kiraly et Stéphanie Obadia |  le 27/04/2018  |  ParisVal-de-MarneBois

Villiers-sur-Marne -

8,5 millions Nombre de voyageurs quotidiens dans les transports collectifs en Ile-de-France.

Forum métropolitain du Grand Paris.

60 Mds € Montant annuel de l'achat public toutes administrations comprises en Ile-de-France.

Préfecture d'Ile-de-France 5,7 % Taux de vacance des bureaux en Ile-de-France au premier trimestre 2018 contre 6,6 % un an plus tôt.

Immostat

Les habitants de la résidence sociale d'Adoma (opérateur de logement très social, ex-Sonacotra), située dans le quartier des Hautes Noues à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne), n'ont plus que quelques mois à patienter avant de pouvoir s'installer dans leur nouveau logement : 306 unités équipées chacune de sanitaires et d'une cuisine. Ils voient le chantier de la nouvelle résidence évoluer chaque jour, puisqu'elle est construite en fond de parcelle. « Cet immeuble en R + 5 (6 835 m² SP) a été construit en bois pour raccourcir la durée du chantier et limiter les nuisances », explique Marc-Henri Maxit, l'un des codirigeants de l'agence d'architecture Atelier WOA, dont la particularité est d'intégrer l'ingénierie bois en interne. Avec l'utilisation de ce matériau capteur de carbone, l'immeuble devrait être labélisé E+C-.

Le permis de construire a été déposé fin 2015, et Adoma a choisi ses prestataires à la suite d'un dialogue compétitif de près de trois mois. « Ce temps d'échanges a fait émerger des innovations, comme les trois noyaux béton érigés dans la même séquence que la structure bois ou encore l'installation dans les gaines de détecteurs de fuite d'eau. Il a aussi permis de nous engager sur une garantie de parfait achèvement de deux ans », précise François Aronio de Romblay, chef de groupe travaux pour Bouygues Bâtiment Ile-de-France.

Budget serré. Le dialogue compétitif a aussi permis de rentrer dans le budget serré d'Adoma de 42 000 euros par logement au lieu de 45 000 euros habituellement, « car nous avons des ambitions fortes de traitement de notre parc », indique Stéphanie Demeure dit Latte, directrice adjointe en charge de la maîtrise d'ouvrage et du développement d'Adoma. Rappelons que la filiale de CDC Habitat (groupe Caisse des dépôts) investit 3,4 Mds € dans le cadre de son plan stratégique de patrimoine qui court jusqu'en 2026. Ce dernier vise à transformer en studios autonomes les dernières chambres des foyers de son parc. Le coût de l'opération de démolition- reconstruction de Villiers-sur-Marne, intégrant une phase de désamiantage, s'élève à 14,7 M€.

Pas vraiment complexe, ce chantier se démarque surtout par la logistique y afférant. « Trois à quatre semi-remorques par jour chargés de panneaux CLT croisaient les toupies, et nous recevions en même temps les sanitaires préfabriqués. Tout était posé au jour le jour pour éviter le stockage », se souvient Marc-Henri Maxit. Au final, la superstructure a été montée en 3,5 mois, de novembre 2017 à février 2018, « contre 5,5 mois si le bâtiment avait été conçu en béton », évalue François Aronio de Romblay.

Mise en service début 2019. La résidence devra être mise en service et l'ancien immeuble démoli début 2019. Objectif : vendre les droits à construire à un promoteur « pour y bâtir une résidence en accession, dont 15 % devront être dédiés à l'accession sociale », précise Monique Facchini, adjointe au maire en charge du logement.

PHOTO - 12667_772876_k2_k1_1830090.jpg
PHOTO - 12667_772876_k2_k1_1830090.jpg

Commentaires

Adoma mise sur le bois pour réduire les délais

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur