Activité partielle : le ministère refond sa plate-forme pour faire face à l'afflux des demandes

Activité partielle : le ministère refond sa plate-forme pour faire face à l'afflux des demandes

Pierre Pichère |  le 02/04/2020  |  NégoceEntreprisesFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
Négoce
Entreprises
France
Valider

Le ministère du Travail transforme l'outil de demande d'activité partielle et étend les délais.

Beaucoup d'employeurs l'ont expérimenté ces derniers jours : la plate-forme du ministère du Travail pour l'activité partielle saturait. Elle ne supportait que 15 000 connexions par jour, un niveau largement insuffisant pour faire face à l'afflux des demande.
Mercredi 1er avril, et sans qu'il s'agisse d'une plaisanterie, le ministère du Travail a annoncé le lancement d'une plate-forme refondue. Désormais, l'outil est capable de répondre à 400 000 utilisateurs par jour, délivre automatiquement des codes de connexion et accepte (ou refuse) la demande 48h après le dépôt de la demande.

Commentaires

Activité partielle : le ministère refond sa plate-forme pour faire face à l'afflux des demandes

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 05/2020

Voir

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Date de parution : 05/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur