En direct

Actis mise sur l’isolation en fibre de bois
Laurent Thierry, P-DG d'actis - © © Actis

Actis mise sur l’isolation en fibre de bois

Marie-Laure Barriera |  le 14/01/2009  | 

Le spécialiste des isolants minces réflecteurscommercialise en ce début d'année, les premiers panneaux de sa gamme d'isolants en fibres de bois. Un nouveau métier qui n'a rien de surprenant lorsque l'on sait que l'industriel place son développement sous le signe de « l'innovation durable ».

« C’était une stratégie inscrite dans le plan de reprise », explique Laurent Thierry qui a intégré Actis dans son groupe éponyme en 2003. Depuis, l’entreprise a posé progressivement les jalons de son évolution, placée sous le signe de « l’innovation durable ». Première étape : l’obtention des certifications Iso 9001 (juillet 2005) et Environnement Iso 14001 (août 2008), qui, pour le Pdg, ont constitué également de véritables outils de management. Le second axe fort de développement est de permettre à Actis de sortir peu à peu de sa dépendance à l’égard de produits issus du pétrole. « Pour des raisons environnementales, mais aussi naturellement des préoccupations économiques », explique le responsable, qui parle d’« éco-responsabilité ».

Pour préparer cet avenir, Actis a travaillé dans deux directions. La première piste de travail donne actuellement ses fruits : le lancement d’une gamme complète d’isolants en fibres de bois. Ainsi, tout en restant sur son marché, il s’adjoint un nouveau métier de fabricant.

Outil de production 100% français

Lemarché des isolants naturels ne pèse que 4 % du marché global de l’isolation, « mais c’est un marché en forte croissance, sur lequel le bois détient 40 % », explique Laurent Thierry. Si le potentiel de développement est bien là, il faut encore créer véritablement le marché. Aujourd’hui les intervenants sont essentiellement étrangers (Pologne, Allemagne, Suisse). Actis insiste donc fortement sur un outil de production, défibrage de plaquettes de bois et fabrication de panneaux, 100 % français, localisé en Ariège, certifié Iso 9001, permettant ainsi à la fois de réduire les délais, les coûts et l’impact écologique du transport.

Issue de la recherche interne de l’industriel, cette gamme arrive à un moment clé, et fait le lien entre les exigences environnementales et les exigences sur l’isolation, contenues dans le Grenelle.

« Ces isolants entrent pleinement dans le processus d’éco-conception puisque de leur fabrication à leur fin de vie, une réflexion a été menée pour limiter leur impact sur l’environnement », explique Actis. Ainsi les fibres de bois qui composent plus de 92% des panneaux sont issue à 100 % du recyclage de découpes de bois résineux faites dans les scieries situées à proximité, à partir de forêts gérées durablement. Parallèlement, la production suit un procédé de fabrication en voie sèche, ce qui permet d’économiser sur les consommations d’eau et d’énergie.

Dans le détail, la gamme se compose de trois types de panneaux. Coeur de gamme, le 55 FX, un panneau flexible de densité 50 kg/m3, qui s’adapte selon les dimensions (400 mm et de 60 à 120 mm d’épaisseurs) à des applications en toiture par l’intérieur, murs par l’extérieur et l’intérieur ou encore en planchers. En mars, sortira le panneau rigide 110 SD (96 % de fibres de bois ignifugés) destiné aux toitures par l’extérieur et aux murs par l’intérieur. Il sera disponible en épaisseurs de 80 à 120 mm. Enfin, en mars également, Actis proposera sur le marché un panneau haute densité 230 HD (96 % de fibres de bois ignifugées) de 18 mm d’épaisseur pour les toitures par l’extérieur et les façades ventilées. Ces trois panneaux bénéficient du marquage CE et sont conformes aux exigences de la norme EN 13 171. Autre argument de poids, ils sont éligibles au crédit d’impôt, « dans la mesure du respect des exigences fixées par l’article 90 de la loi de finances 2005 et à l’article 83 de la loi de finances de 2006. » Le fabricant met en avant un autre argument lié à la simplicité et au confort de pose : mise en œuvre par une seule personne sur certaines dimensions, pas d’irritations cutanées au contact du bois, taille des fibres supérieures aux poussières considérées dangereuses pour la santé, notamment.

Bientôt de nouveaux isolants minces issus de l’agrotechnologie

Parallèlement à cette diversification majeure pour l’entreprise, Laurent Thierry veut renforcer la présence de l’entreprise sur les marchés liés à l’amélioration des performances thermiques. Absente de la gamme jusque-là, une offre d’écrans réflecteurs hautement perméables à la vapeur d’eau (marqués CE en conformité avec les normes EN13859-1 et EN 13859-2) fait sa sortie en début d’année sur le marché. L’autre grande orientation, encore en cours dans le service de R & D consiste à remplacer les granulés de polymère par des granulés issus du maïs ou du chanvre.

Actis entend soutenir le développement de ses nouveaux métiers par une forte campagne de communication publicitaire et une large palette d’outils d’aide à la vente. En complément d’actions de formation techniques et commerciales auprès des équipes des distributeurs, les négociants auront à leur disposition des fiches techniques, des échantillons, des maquettes de mise en œuvre, ainsi qu’ne PLV de sol attractive. Des matinées porte-ouverte pourront également avoir lieu ponctuellement en fonction des demandes. Actis souhaite également toucher davantage les prescripteurs, une cible peu travaillée jusque-là, et cherchera parallèlement à pénétrer à la fois les négoces spécialistes bois et couverture.

La prochaine édition de Batimat pourrait voir l’arrivée de ces nouveaux isolants minces issus de l’agrotechnologie. Aujourd’hui, sous l’impulsion de son Pdg, Actis élargit son terrain d’actions et souhaite proposer au marché un faisceau de solutions éco-responsables.

Commentaires

Actis mise sur l’isolation en fibre de bois

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 10.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur