En direct

Acquisition record dans l’immobilier allemand

Defawe Philippe |  le 18/05/2005  |  EuropeImmobilierInternational

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Europe
Immobilier
International
Valider

Le numéro un allemand de l'énergie EON va céder ses actifs immobiliers pour un montant record à Terra Firma, un fonds d’investissement britannique. Cette opération confirme la mise en coupe du marché immobilier national par les financiers, au moment où ils sont dans le collimateur du gouvernement.

Sept milliards d'euros, dont trois de reprise de dette: d'après les détails annoncés mardi par EON, c'est la somme payée pour ses parts dans le premier propriétaire immobilier du pays Viterra par Deutsche Annington.
Cette dernière, une filiale du fonds d'investissement britannique Terra Firma, dans laquelle la banque américaine Citigroup détient aussi une participation minoritaire, conclut ainsi la transaction la plus importante du genre jamais réalisée en Allemagne.
EON empoche au passage une confortable plus-value de 2,4 mds EUR. Le portefeuille de 138.000 logements gérés par Viterra était évalué à seulement 5,6 mds EUR fin 2004, selon ses propres indications.
Le groupe de Rhénanie du nord-Westphalie (ouest) avait fait monter les enchères en assurant jusqu'à la dernière minute n'avoir pas tranché entre une mise en Bourse de sa filiale ou une vente en bloc à un investisseur.
Le choix de la deuxième option confirme l'appétit insatiable des fonds d'investissements anglo-saxons pour le marché immobilier allemand.

L'an passé, ils avaient ainsi conclu une série d'achats dépassant souvent le milliard d'euros.
Parmi les plus remarqués, celui pour 3,7 mds EUR d'appartements de la caisse de retraite publique BfA par l'américain Fortress, ou celui pour 2,1 mds EUR de logements ouvriers du groupe industriel Thyssenkrupp par la banque américaine Morgan Stanley alliée au groupe immobilier allemand Corpus.

Le secteur est pourtant morose depuis la réunification du pays en 1990: les loyers baissent, les locaux restent vides. Mais du coup, il est sous-évalué comparé à d'autres pays européens.
Une bonne affaire pour les fonds, surtout qu'une revente ultérieure aux locataires peut offrir des perspectives intéressantes dans un pays où seulement 2 ménages sur 5 possèdent leur logement, selon l'Office des statistiques, à comparer avec 2 sur 3 aux Etats-Unis.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur