En direct

Acoustique Une réalisation expérimentale avec le CSTB

pascale leroy-paulay |  le 26/12/1997  |  SantéTechniqueEnvironnementRéglementation techniqueRhône

Un projet de 1995 a été adapté pour correspondre à la NRA.

La direction départementale de l'équipement du Rhône, en s'engageant avec le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) pour réaliser 47 logements HLM dans la ZAC Ambroise-Paré de Lyon, a voulu montrer que l'application de la nouvelle réglementation acoustique (NRA) n'implique pas d'énormes surcoûts.

Le projet de Charles Delfante, déposé en 1995, a été revu pour correspondre à l'exemple de solutions du CSTB avec des adaptations pour les structures et façades : réduire l'épaisseur des dalles de 20 à 18 cm, doubler les circulations et les gaines, remplacer les carrelages par du sol plastique ou ajouter une sous-couche isolante. L'entreprise Maseli Ravat a apprécié la simplicité de mise en oeuvre. « Le point le plus délicat aura été celui des plafonds des circulations communes », commente Frédéric Marguiller, conducteur des travaux. Il déplore un choix restreint de matériaux et des coûts trop élevés : pour les parties communes, 34 000 francs.

Adapter les produits à la réglementation

Pour les fabricants, l'application de la NRA nécessite aussi de multiples ajustements, parfois de détails, comme celle des bouches d'entrée d'air des ouvrants de fenêtres d'Aldes qui ne s'adaptaient pas aux raidisseurs de profils. Achevée en 1997, l'opération s'élève à 15,2 millions de francs et n'a pas engendré de surcoût significatif car les parquets et carrelages prévus dans le projet initial ont été remplacés par des revêtements de sol en plastique. « D'où une perte de qualité assez significative », reconnaît Jean-Claude Salembier, du bureau d'études GETCI. D'après lui, le respect du projet aurait impliqué de prévoir des chapes sur résiliant, et aurait abouti à un surcoût réel de l'ordre de 2,5 %. Mais les fabricants progressent dans leur offre de mois en mois pour « satisfaire la NRA sans surcoût », ajoute Jean-Claude Salembier.

PHOTO : Il a fallu adapter les bouches d'entrée d'air pour que les ouvrants fonctionnent tout en respectant les exigences acoustiques.

Commentaires

Acoustique Une réalisation expérimentale avec le CSTB

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX