En direct

Acier : pourquoi les prix s'envolent
Le site d’ ArcelorMittal de Dunkerque . - © Pascaline Duban
Enquête

Acier : pourquoi les prix s'envolent

le 02/02/2021  |  France AcierMatériauxNégoceStores et fermetures

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Acier
Matériaux
Industrie
Négoce
Stores et fermetures
Matières premières
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Une augmentation brutale des prix de l’acier ces derniers mois commence à peser sur les contrats des entreprises de construction. Un phénomène dû à la crise sanitaire mais pas seulement.

Ça a commencé par des bruits fin novembre: il y aurait un problème au niveau des produits en acier.

Et puis la rumeur s’est faite plus précise - « les prix de l’acier s’envolent » -et suffisamment insistante, jusqu’à ce que l’inquiétude éclate au grand jour.

« Il y a eu une première évocation d’une tendance haussière des prix au mois de novembre. Puis il y a eu une accélération brutale de cette hausse en décembre qui a continué en début d’année », confirme Maxime Poux, dirigeant de Liametho, grossiste et distributeur normand de produits métallurgiques spécialisé dans l'acier, l'inox et l'aluminium.

Alors que le prix de l’acier avait connu une baisse tout au long de l’année 2019 et jusqu’au troisième trimestre 2020, il a bondi de 15 à 25%. « Je crois que l’on n’a pas connu de hausse aussi forte et brutale depuis la crise de 2008 », estime-t-il.

Surtout, les délais d’approvisionnement se sont allongés. « D’une disponibilité quasi-immédiate on est passé à des délais plus longs, jusqu’à même 3 ou 4 mois sur certaines familles de produits », confirme Maxime Poux. « La fièvre sur les prix a commencé par les tôles puis les tubes du côté de la filière minerai, puis ça a atteint la filière ferraille... »

La filière « minerai », ce sont les produits des hauts-fourneaux soit les tôles et les tubes d’acier. Ces produits qu’on utilise, galvanisés, pour la construction modulaire, la signalisation routière, le mobilier urbain. Alors que la tonne d’acier de hauts-fourneaux se négociait autour de 250 € avant novembre, elle tourne aujourd’hui autour  des 600 €.

Décalage entre l'offre et la demande

« Avec la crise sanitaire, l’arrêt brutal de l’activité industrielle en Europe mi-mars, et un effondrement de la demande finale, les sidérurgistes ont décidé d’arrêter les hauts fourneaux », explique Laurent Clisson, dirigeant de la branche acier du groupement de négociants Socoda. « Une dizaine ont été arrêtés, ce qui représentait environ 50% de la production européenne ! Avec le redémarrage économique au printemps, tant que la demande est restée faible les stocks ont suffi », poursuit Laurent Clisson. « Puis à l’été la situation s’est rééquilibrée. Et à partir de la rentrée de septembre il y a eu un redémarrage progressif de la demande. Mais en parallèle les producteurs ont fait le choix de ne pas redémarrer les hauts-fourneaux. Les stocks excédentaires se sont épuisés mais la demande a continué à croître puis s’est envolée à la fin de l’année. Ce décalage entre le manque d’offre et une forte demande a créé des tensions sur les prix que nous négocions, de gré à gré, au mois le mois ».

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Acier : pourquoi les prix s'envolent

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil