En direct

Acheter son logement coûte 5 ans de revenus

Defawe Philippe |  le 20/12/2007  |  ImmobilierLogementsPolitique sociale

Les Français ont consacré 5,1 années de revenus à l'achat de leur logement en 2006 et l'ancien est devenu plus cher que le neuf, démontre l'Obervatoire du financement du logement de CSA mis au point par le professeur Michel Mouillart. C'est la première fois que la barre des 5 ans est passée. En PACA, il faut même consacrer 6 ans de revenus à l'opération (5,5 ans en Ile-de-France). Entre les régions la plus chère et la moins chère, la différence est de 50%.
Le montant moyen des opérations d'accession est désormais de 205.900 euros. Depuis 2001, il a progressé de 10,6% par an (11% en 2006). 5% des opérations ont un montant inférieur à 75.000 euros et plus de 66% sont en dessous de 150.000 euros.
Contre toute attente, la montée du taux d'effort a été enrayée en 2006, à 30,5%, grâce à l'allongement de la durée des crédits. Le remboursement des intérêts et du capital est monté à 13.200 euros/an après 12.900 en 2005 et l'apport personnes des accédants a grimpé de 50% depuis 2001, passant de 37000 euros à 55000 euros.
Ceci s'explique par le fait qu'au cours des dix dernières années, le pourcentage de ménages qui vendent pour réacheter immédiatement a été multiplié par plus de trois. En 2006, c'était le cas d'un tiers des acheteurs (moins de 10% en 2000). Ces secondo-accédants nourrissent la hausse des prix constaté sur le marché. Ce qui fait dire à Michel Mouillart qu'on a "changé de monde".
A l'inverse, le nombre de primo-accédants s'est stabilisé autour de 465.000. Il a reculé dans le neuf mais augmenté dans l'ancien, grâce en particulier à l'élargissement du prêt à taux zéro à l'ancien en 2006.
L'Observatoire, basé sur 61.100 dossiers, démontre aussi que l'on trouve des taux d'effort très élevés tant chez les ménages très modestes que chez ceux qui sont aisés, les uns et les autres achetant des biens fort différents. Allant plus loin encore, il montre que le reste à vivre des accédants a continué de progresser au rythme de 3,4% par an depuis 2000.
FV

Commentaires

Acheter son logement coûte 5 ans de revenus

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur