En direct

Achats responsables : passer à l’application sur le terrain
Observatoire des achats responsables. - © © Obsar

Achats responsables : passer à l’application sur le terrain

Bénédicte Rallu |  le 04/02/2015  |  ParisRéglementationRéglementation des marchés privés

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Commande publique
Paris
Réglementation
Réglementation des marchés privés
Valider

Le baromètre annuel, présenté par l’Observatoire des achats responsables (Obsar) le 2 février, montre que les politiques d’achats responsables sont bien ancrées dans les organisations publiques et privées. Si les chiffres sont relativement stables par rapport à la précédente édition, la version 2015 révèle toutefois quelques inquiétudes, notamment vis-à-vis du critère prix, qui revient en force.

Le sixième baromètre réalisé par OpinionWay pour l’Observatoire des achats responsables (Obsar), présenté le 2 février à Paris, conforte les tendances des éditions précédentes. Les politiques d’achats responsables sont maintenant bien « ancrées » dans les entreprises et organismes sondés (1), selon son président Pierre Pelouzet, président de l’Obsar. Un tiers des responsables achats interrogés considère cette problématique comme une priorité, une autre moitié comme un élément à conforter. La professionnalisation des acheteurs sur ces aspects se poursuit. L’intérêt pour les critères environnementaux progresse : deux tiers des acheteurs se préoccupent de la question chez leurs fournisseurs et tiennent compte de l'engagement de ceux-ci à maîtriser leurs consommations. « Cet intérêt marque une vraie volonté et est une bonne chose, analyse Gérard Brunaud, vice-président exécutif de l’Obsar. Mais avec une lecture de court terme car il permet de peser sur les coûts. Or l’écoconception est, elle, en régression ». Repenser les process pour réduire l’impact environnemental dans le long terme n’est pas dans l’ère du temps, l’indice baisse de 9% par rapport à l’édition précédente du baromètre.
Les préoccupations sur la partie sociétale des politiques d’achats responsables se développent également. « Nous avons l’impression que les entreprises deviennent un peu citoyennes », se réjouit Gérard Brunaud. L’indicateur de la prise en compte de la politique d’achats sur le bassin d’emploi a augmenté de 6%.

Injonctions contradictoires

Mais il y a encore du travail. La difficulté réside dorénavant dans le passage à l’étape supérieure qui consiste à appliquer concrètement sur le terrain les critères d’une politique d’achats responsables. Or l’une des préoccupations majeure des acheteurs est d’obtenir des résultats à court terme (essentiellement sur le plan financier) en maîtrisant durablement les coûts et les risques (93% des personnes interrogées jugent cet aspect très important). La deuxième consiste à préparer l’avenir en tenant compte de l’impact de leur politique achat sur l’écosystème territorial. Pour l’Obsar, ces « injonctions contradictoires » nuisent au développement des politiques d’achats responsables par leur effet retardateur ou bloquant.

Les délais de paiement toujours très longs

Une politique d’achats responsables implique d'avoir des relations équilibrées avec ses fournisseurs. Or il apparaît dans les résultats 2015 du baromètre que les délais de paiement constituent toujours un problème majeur. Le délai réel moyen de paiement des fournisseurs se situe encore essentiellement entre 46 et 60 jours : cet indice a augmenté de 7% par rapport à l’édition 2014 du baromètre.

Arriver à travailler en coût complet

Autre écueil : le coût global. La grande majorité des structures pensent au coût global (coût d’acquisition, de logistique, de non-qualité, de risques RSE…) dans leurs achats. Mais seulement 25% le prennent en compte « systématiquement », quand les deux-tiers le font « parfois » ou « rarement ». Les acheteurs « n’arrivent pas à passer au coût complet », constate Pierre Pelouzet. Cela a un effet sur le critère prix, qui revient en force. Lors de l’évaluation des offres, le prix est placé en tête des critères les plus importants par rapport aux critères sociaux et sociétaux et aux critères environnementaux. L’indice est remonté de 5% par rapport à l’année précédente. Ceci est « un indicateur inquiétant », pour le président de l’Obsar.

Par ailleurs, le décret simplification d’accès aux marchés publics n’a pas encore produit son effet : « On n’aide pas les TPE et les PME à accéder aux marchés », décrypte l’Obsar. Les acheteurs prennent davantage en compte l’efficacité économique d’une offre plutôt que la taille du fournisseur et le nombre de ses références (66% des répondants). Les démarches consistant à aller chercher les TPE et PME pour les inciter à répondre aux marchés se font plus rares (moins 13%) et sont plus répandues dans le secteur public, tout comme l’allotissement, que dans le secteur privé. Les contraintes budgétaires sont le frein principal à la mise en place et au développement d’une politique d’achats responsables. L’enjeu pour l’avenir est de surmonter ces injonctions paradoxales, ces problèmes de délais de paiement, et surtout, pour Pierre Pelouzet, « d’arriver à travailler en coût complet et d’arrêter d’opposer les achats responsables à la compétitivité » des organisations.

(1) Nombre de réponses complètes au sondage : 414, 34% des répondants travaillent dans le secteur public, 63% dans le secteur privé.  Sondage réalisé entre le 3 novembre et le 30 décembre 2014.

Commentaires

Achats responsables : passer à l’application sur le terrain

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Passation des marchés publics

Passation des marchés publics

Date de parution : 06/2019

Voir

Mémento des contrats globaux

Mémento des contrats globaux

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur