En direct

Accidents du travail : près de 9 000 000 de journées de travail perdues dans le BTP
Accidents du travail : près de 9 millions de journées de travail perdues dans le BTP - © © Phovoir.com

Accidents du travail : près de 9 000 000 de journées de travail perdues dans le BTP

Emmanuelle N’Haux |  le 19/09/2012  | 

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Valider

Les derniers chiffres relatifs aux accidents du travail et aux maladies professionnelles ont été publiés. 2011 n’est pas une bonne année : hausse du nombre d’accidents du travail, explosion des maladies professionnelles… Le manque de prévention a un coût qui se chiffre en millions de journées de travail perdues.

Après trois années de baisse (2008, 2009 et 2010), le nombre d’accidents du travail avec arrêt dans le BTP repart à la hausse en 2011. Telles sont les conclusions des dernières statistiques publiées par l’Assurance maladie-risques professionnelles. Plusieurs facteurs peuvent expliquer la situation. Entre 2009 et 2010, la baisse de l’effectif salarié dans le secteur a pu entrainer une baisse mécanique du nombre d’accident. En 2011, les effectifs sont quant à eux en évolution positive (+0,5%) ce qui peut avoir eu une incidence sur le nombre d’accident.

Le taux de fréquence - nombre d’accidents par million d’heures de travail - est aussi en augmentation et se situe aujourd’hui à 46,8, loin devant celui des autres secteurs d’activités.

Fait marquant cette année : les accidents ayant entrainé une incapacité permanente plus ou moins importante (inférieure et supérieure à 10%) sont en recul, respectivement -2,6% et -3,5%. Cette « amélioration » ne doit masquer une autre réalité : le nombre de décès à quant à lui fortement évolué entre 2010 et 2011 : +22% soit 144 salariés décédés.

Sans compter, les décès liés aux accidents de trajet qui augmentent également (+2,1%) portant le nombre total de décès dans le BTP à 192 personnes. Il est à noter que depuis 2010, le nombre d’accidents de trajet diminue. Nombre d’entreprises se sont en effet emparées du problème et ont mis en place des politiques globales visant à réduire ce risque (équipement des véhicules, stage de conduite…).

Sur le front des maladies professionnelles (MP), l’accalmie de 2010 aura été de courte durée… En 2011, le secteur enregistre une hausse du nombre de MP de près de 11%. Qu’ils s’agissent des incapacités permanentes ou des journées perdues… tous les indicateurs sont dans le rouge.

Sur les trois grands risques – maladies professionnelles, accident de trajet et maladies professionnelles – le BTP aura perdu l’équivalent de 8 788 033 journées de travail en 2011. Et quand on sait que le temps, c’est de l’argent…

Commentaires

Accidents du travail : près de 9 000 000 de journées de travail perdues dans le BTP

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur