Logement

Accession sociale à la propriété en quartier prioritaire: le premier programme à TVA réduite poussera à Villeneuve-d’Ascq.

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Fiscalité - Politique du logement

TVA réduite à la clef. Lundi 30 janvier 2017, le lancement commercial du premier programme de construction réalisé dans le cadre de la convention nationale pour l’accession à la propriété a eu lieu à Villeneuve-d’Ascq (59). Vilogia, première ESH à s’être engagée avec l’état sur cette convention en décembre 2015 va construire 35 appartements en accession dans la bande des 300 m d’un quartier prioritaire de la métropole lilloise et ainsi bénéficier d’une TVA réduite à 5,5% pour ces logements.

Le clos Matisse et ses 35 logements «Vilogia premium» doivent être livrés au quatrième trimestre 2018 dans la métropole lilloise. «Le prix moyen d’un T2 est de 122 698 euros HT et d’un T3 de 166 838 euros HT», détaille Philippe Rémignon, directeur général de Vilogia SA. Les appartements seront construits dans la bande des 300 m du quartier prioritaire Résidence à Villeneuve-d’Ascq.

«Je suis convaincu que la TVA réduite fait la différence. Pour les ménages modestes, les 15 000 à 20 000 euros économisés sur l’achat du logement permettent de réduire significativement les remboursements. Cette accession à la propriété permet de créer de la mixité dans ces quartiers», se félicite Patrick Kanner, ministre de la Ville, venu lancer le programme.

 

2 000 logements d’ici à 2026

 

Via cette convention avec l’Etat, Vilogia s’est engagée à produire 239 nouveaux logements en accession sur le territoire national en 2017, dont 35 autres sur la métropole lilloise. Toujours via cette convention, Vilogia prévoit, d’ici à 2026, de produire en France 2 000 logements destinés à l’accession sociale à la propriété dans les quartiers prioritaires ou dans la bande des 300 mètres autour.

«Pour tenir les objectifs de la convention nous mobilisons notre coopérative HLM Vilogia Premium et Vilogia SA pour exploiter tous les leviers de financements possibles et éviter les effets de spéculation immobilière», précise Jean-Pierre Guillon, président de Vilogia SA. «Il a fallu batailler ferme avec Bercy pour qui l’objectif de 10 000 logements(*) avec TVA réduite en accession à la propriété construits dans les 1 500 quartiers prioritaires de la ville d’ici à 2026 représente un manque à gagner potentiel de 200 millions d’euros», souligne, de son coté, le ministre de la Ville.

 

(*) En juillet 2016, la fédération nationale des coopératives d’HLM, dont fait partie Vilogia, a signé également cette convention avec l’Etat avec pour objectif 10 000 logements en accession sociale à la propriété dans les quartiers prioritaires d’ici 2026 (dont 2 000 pour Vilogia soit 1/5 de l’objectif).

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X