En direct

Accessibilité : près de 195 000 ERP engagés dans une procédure d'Ad'AP
Carte des dépôts d'Ad'AP au 1er novembre 2015 - © © Délégation ministérielle à l'accessibilité

Accessibilité : près de 195 000 ERP engagés dans une procédure d'Ad'AP

le 19/11/2015  |  AccessibilitéERPBâtiment

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Santé
Accessibilité
ERP
Bâtiment
Valider

La Délégation ministérielle à l'accessibilité a publié le 17 novembre les chiffres de dépôts d'agendas d'accessibilité programmée un peu plus d'un mois après la date butoir du 27 septembre. Au 1er novembre, 78 568 Ad'AP concernant 194 859 établissements recevant du public, avaient été déposés.

Le gouvernement s’est engagé vis à vis du Parlement à organiser un suivi précis du dispositif appelé "Agenda d’Accessibilité Programmée", ou "Ad’AP", qui permet à tout gestionnaire et/ou propriétaire d’établissement recevant du public (ERP) de poursuivre ou de réaliser l’accessibilité de son établissement après le 1er janvier 2015. La délégation ministérielle à l'accessibilité (DMA) publie donc chaque mois des chiffres concernant pour l'instant le suivi des dossiers.

Au 1er novembre, 280 917 ERP se sont donc engagés dans le dispositif Ad’AP. Ce chiffre comprend les ERP sous Ad’AP déposés (répertoriés dans la carte ci-dessus) et les ERP sous demandes de prorogation de dépôt d’Ad’AP déposées. Concernant les Ad'AP déposés, la DMA en recensait 78 568 au 1er novembre, concernant 194 859 ERP. Elle encourage donc toujours les propriétaires et exploitants à déposer leurs dossiers, en justifiant le retard.

"J’invite d’autant plus les retardataires à finaliser leurs Ad’AP que la publication du « décret sanction » approche, explique Marie Prost-Coletta, déléguée ministérielle. "Or, le jour de cette publication marquera le début d’une nouvelle étape dans le dispositif". A partir de là, en effet, lorsque l'Ad'AP n'aura pas été déposé ou déposé nécéssairement hors-délai et sans justification, le responsable de son dépôt devra acquitter une sanction pécuniaire forfaitaire de 1 500 euros, pour un agenda portant sur un seul établissement de 5e catégorie, ou de 5 000 euros dans les autres cas. La durée du dépassement sera imputée sur celle de l'Ad'AP.

Commentaires

Accessibilité : près de 195 000 ERP engagés dans une procédure d'Ad'AP

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur