En direct

Accélérer sur l’IoT pour rendre le smart building vraiment intelligent, évolutif et durable
Cédric de la Chapelle, Directeur Modernisation de KONE France - © KONE
Tribune

Accélérer sur l’IoT pour rendre le smart building vraiment intelligent, évolutif et durable

Cédric de la Chapelle, Directeur Modernisation de KONE France |  le 04/06/2021  |  AscenseursIoTFrance Smart building

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Ascenseurs
IoT
France
Smart building
Bâtiment
Valider

Le smart building est incontestablement la dénomination qui s’est imposée pour désigner le bâtiment tel qu’il devrait être aujourd’hui, un bâtiment vertueux neuf ou existant.

Au départ, ce qu’il y a de « smart » dans le bâtiment, c’est principalement notre capacité à utiliser l’ordinateur pour organiser une gestion centralisée et optimiser les consommations d’énergie.

Mais depuis la naissance de cette notion, la convergence de l’IoT, de l’IA et du big data a fait son œuvre et l’intelligence du bâtiment recouvre une toute autre réalité. Celle d’un véritable écosystème d’éléments connectés au sein duquel l’information circule pour créer de la valeur et des services connectés transverses, dont l’étendue est encore insoupçonnée. Celle d’un espace agile, capable d’évoluer tout au long de son cycle de vie(s).

Aujourd’hui le bâtiment est « smart », en ceci qu’il peut s’adapter à nos usages, à un contexte unique comme celui de la crise sanitaire que nous traversons, dans une logique d’efficacité et de durabilité : il comprend les besoins, il évolue, déploie les services appropriés, avec une empreinte carbone réduite.

Cette évolutivité est terriblement intéressante pour nous, professionnels, car elle nous propulse vers un futur de tous les possibles. Elle est l’un des enjeux-clés du bâtiment et notre plus beau défi.

Le bâtiment évolutif est le choix intelligent de ceux qui pensent à long terme

Qui dit intelligent dit d’abord visionnaire. Les professionnels, aujourd’hui, pensent à long terme le cycle de vie des bâtiments, qui sont là pour durer dans le temps, qui auront plusieurs vies. En agissant ainsi, on œuvre non seulement avec respect et éthique mais on gagne en même temps en rentabilité. En effet, les raisonnements et les choix financiers ne se font plus pour ici et maintenant, sans se soucier de ce que l’avenir nous réserve. On doit penser coût global pour éviter l’obsolescence rapide du bâtiment.

Qu’en est-il des bâtiments existants ?

Si on peut construire aujourd’hui en intégrant dès le départ la possibilité que le bâtiment change de destination dans un futur plus ou moins proche, qu’en est-il des bâtiments existants ? Comment un immeuble de bureaux peut, immédiatement et sans gros œuvre, accueillir des commerces, des logements, des espaces de vie partagés ? Comment transformer nos équipements en actuels en équipements évolutifs, capables d’accompagner ces changements et offrir des services « à la carte » en fonction des besoins à un instant T mais aussi d’accueillir les usages du futur ?

Les équipementiers des bâtiments doivent devenir des prestataires de services connectés et faire évoluer radicalement leurs offres. Les technologies actuelles permettent aujourd’hui de connecter des équipements existants, quels que soient leur marque et leur âge, à des plateforme digitales ouvertes. C’est cela qui va permettre aux bâtiments actuels de s’adapter à leurs nouveaux environnements.

L’ascenseur connecté dans le smart building

Qui dit évolutif, dit donc numérique. Prenons l’exemple de l’ascenseur : grâce à la connectivité, il va pouvoir s’adapter aux évolutions et usages présents et futurs. En associant l’ascenseur à une plateforme digitale qui le « connecte » avec l’ensemble du bâtiment, nous sortons de la dimension produit pour nous concentrer sur le service et l’usage. Il devient possible d’anticiper les pannes ou les besoins de travaux grâce aux données que l’appareil communique sur son état de fonctionnement : c’est l’avènement de la maintenance prédictive. Il devient également possible d’interfacer l’ascenseur avec le système de contrôle d’accès pour fluidifier les déplacements, notamment au sein des immeubles de grande hauteur. L’ascenseur peut enfin être un moyen d’informer ou de communiquer auprès de tous les visiteurs d’un établissement, d’une entreprise, d’une résidence.

Promoteurs, propriétaires, exploitants : ils doivent pouvoir configurer l’ascenseur, comme tout autre équipement, selon leurs besoins à un instant T, puis le reconfigurer dans le temps au gré de leurs besoins et de l’évolution des usages. Par exemple, face à un contexte exceptionnel comme la crise sanitaire de Covid 19, il a été important de pouvoir réagir vite pour proposer de nouvelles manières de se déplacer dans les immeubles, sans avoir le temps ni la possibilité de réaliser des travaux. Il est devenu crucial de pouvoir interagir avec l’ascenseur sans contact, et donc d’activer un service d’appel de l’ascenseur à distance, par smartphone ou contrôle vocal.

Étant donné sa place stratégique dans un bâtiment, l’ascenseur connecté est une véritable colonne vertébrale digitale au service du smart building. Avant, l’ascenseur était simplement un moyen de déplacement. Désormais, il est une plateforme intégrée offrant une expérience connectée, et qui ouvre le champ des possibles à l’infini. Aujourd’hui, on l’appelle à distance avec un smartphone, il permet à des robots de se déplacer dans des hôtels… Et demain, il pourra accueillir tous les services possibles et (in)imaginables. Cela est notamment possible grâce à l’interopérabilité qui démultiplie les possibilités.

Nous entrons dans une ère d’ouverture et de collaboration

L’intelligence, c’est unir les forces. Les temps changent, les mentalités évoluent. Après une longue ère de systèmes fermés qui n’a pas offert les résultats escomptés, la technologie bénéficie aujourd’hui d’une réelle ouverture qui génère la créativité. Cette créativité collective est non seulement exaltante mais aussi extrêmement utile pour tous les acteurs du secteur. Les grandes entreprises et les start-ups imaginent ensemble les nouvelles solutions, chacun bénéficiant des avantages de l’autre.

C’est certain, le « smart » va prendre une place croissante dans nos vies, dans nos logements, dans nos usages. Demain, nos appareils standards neufs ou existants seront connectés et intégrés à la ville, pour permettre notamment de répondre à des problématiques globales telles que l’anticipation des flux de personnes ou l’optimisation des dépenses énergétiques. Et après-demain ? Surprise ! Ingénieurs, startupers, développeurs, designers, architectes… tous travaillent à de nouvelles évolutions pertinentes et enthousiasmantes qui ne cessent de repousser les limites du possible.

Commentaires

Accélérer sur l’IoT pour rendre le smart building vraiment intelligent, évolutif et durable

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil