En direct

Absentéisme : le BTP fait figure de mauvais élève
Le BTP est, avec l'industrie, au titre de 2016, le secteur le plus touché par l'absentéisme. - © © Phovoir-images

Absentéisme : le BTP fait figure de mauvais élève

Caroline Gitton |  le 23/11/2017  |  EntreprisesTravail

La construction constitue, au même titre que l’industrie, le secteur le plus concerné par l’absentéisme. D’après une étude Malakoff Médéric, 38,9% des salariés se sont en effet absentés au moins une fois pour maladie en 2016, contre 34,1 % pour l’ensemble des secteurs d’activité.

Le BTP occupe, avec l’industrie, le dernier rang de la classe en matière d’absentéisme. C’est du moins ce qu’indique une étude Malakoff Médéric réalisée avec l’Ifop.

38,9% des salariés ont pris au moins une fois un arrêt maladie au cours de 2016, contre 37,4% l’année précédente. Tous secteurs confondus, la moyenne s’établit à 34,1%.

Les principales causes d’arrêt ?  En premier lieu, la maladie ordinaire (29% des cas). Autres motifs d’absence, d’ailleurs susceptibles de concerner les ouvriers du BTP : les troubles musculo-squelettiques (18%), et l’accident ou le traumatisme (11%). En cause également, les troubles psychologiques ou la « grande fatigue » (17%).

20% des salariés renoncent à s’arrêter

Sans surprise, les ouvriers demeurent plus touchés (40,7%), et les cadres davantage épargnés (27,8%).

Si les 30-39 ans sont en outre plus nombreux à s’arrêter, la durée des absences s’allonge avec l’âge des salariés. Il apparaît par ailleurs que le niveau d’absentéisme croît avec la taille de l’entreprise. Les salariés de TPE étaient ainsi, en 2016, 28,5 % à s’être absentés, quand ce pourcentage s’élevait à 36,1 % dans les entreprises de plus de 5 000 salariés.

Autre enseignement  de cette étude : 20% des salariés renoncent à prendre un arrêt maladie prescrit par leur médecin traitant. En grande partie par refus de « se laisser aller » (48 %), mais aussi par crainte d’être surchargé de travail à leur retour (23%), ou encore en raison de l’absence de maintien de salaire pendant l’arrêt (12%). 39% des intéressés regrettent cependant, après coup, de ne pas s’être arrêtés.

Commentaires

Absentéisme : le BTP fait figure de mauvais élève

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur