En direct

Abandon du projet de « cité judiciaire »

le 21/02/2014  |  Collectivités localesBâtimentEure-et-LoirTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Bâtiment
Eure-et-Loir
Technique
Valider
CHARTRES -

Le ministère de la Justice voulait regrouper, à l’endroit de l’ancien lycée Marceau de Chartres, différents sites et tribunaux pour constituer une « cité judiciaire ». Le projet, évalué à 40 millions d’euros, avait donné lieu à un concours de maîtrise d’œuvre remporté par le groupement conduit par l’architecte Christian Hauvette. Mais l’Etat vient d’abandonner ce projet trop coûteux. La Ville reprend donc le site du lycée pour lequel elle cherche un autre usage.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur