En direct

A65 : Eiffage peut faire chauffer les moteurs
- ©
Jurisprudence

A65 : Eiffage peut faire chauffer les moteurs

CHESSA Milena |  le 22/05/2008  |  France SanefTransportsEntreprisesGironde

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Sanef
Environnement
Transports
Entreprises
Gironde
Europe
Rhône
Santé
Réglementation
Technique
Transports mécaniques
Valider

Les pelles de terrassement, les tombereaux et les échelons de scrapers d'Eiffage sont sur la grille de départ, n'attendant plus que le feu vert du ministre du développement durable Jean-Louis Borloo.

En effet, le conseil d'Etat a débouté, mercredi, plusieurs associations de défense de l'environnement qui avaient déposé des recours contre le projet d'autoroute A65, 150 kilomètres entre Langon (Gironde) et Pau (Pyrénées Atlantiques). Les associations avaient rebondi sur les conclusions du Grenelle de l'environnement remettant en cause la déclaration d'utilité publique de l'opération et le contrat de concession attribué au consortium A'liénor mené par le groupe Eiffage (65%) et le concessionnaire autoroutier Sanef (35%). Les associations écologistes n'ont pas été autrement surprises par les arrêts rendus par le Conseil d'Etat car le commissaire du gouvernement avait demandé un tel arbitrage le 14 avril dernier.

Pour A'liénor, c'est un soulagement d'autant que dans le même temps, le conseil de protection de la nature (CNPN) a également donné son feu vert. Le 19 mars dernier, ce même CNPN avait rendu un avis négatif, estimant que le concessionnaire n'avait pas pris les dispositions suffisantes en terme de préservation de la biodiversité. Les mesures compensatoires à la destruction d'espèces protégées qui avaient été proposées par le concessionnaire avaient été jugées trop incertaines. "Plus que les mesures de protection elles-mêmes, c'est l'engagement du concessionnaire dans leur suivi qui préoccupait le CNPN, explique un porte-parole d'A'liénor. C'est pourquoi nous nous sommes attachés à préciser les modalités de suivi dans le temps et nos engagements, par exemple, dans les plans de restauration d'espèces telles que le vison d'Europe." A noter que l'accord du CNPN prévoit que les compensations écologiques soient maintenues pendant toute la durée de la concession, soit 55 ans.

Avec un dossier A65 renforcé du point de vue environnemental, la voie est donc dégagée pour permettre à Jean-Louis Borloo de lancer les travaux sans renier les engagements du Grenelle. Il calmera par là même l'impatience des élus locaux et évitera à l'Etat de verser les lourdes indemnités prévues en cas d'annulation de la concession. Le contrat avait été signé fin 2006 pour un montant d'1,2 milliard d'euros et une durée de 55 ans. Prévue pour être mise en service en 2010, l'A65 mettra Bordeaux à deux heures de Pau. La construction devrait durer 46 mois.
Julien Beideler

A65 qui rit, A89 qui pleure


Alors que plus rien ne s'oppose au démarrage des travaux sur le projet A65 entre Langon et Pau, le projet de prolongement de l'autoroute A89 a du plomb dans l'aile. En effet, le commissaire enquêteur a émis un avis défavorable quant aux barreaux de liaison proposés à l'enquête publique reliant l'A6 et l'A46 à l'A89. Principal écueil révélé par l'enquête publique : l’autoroute constitue une pénétrante dans l’agglomération lyonnaise qui surcharge un trafic déjà saturé. Suite à cet avis, l'association France Nature Environnement et sa fédération régionale réclament dans un communiqué "une remise à plat de l’ensemble des dossiers autoroutiers de la région lyonnaise (contournement ouest de Lyon, autoroute A45) et l’évaluation de solutions de transports plus respectueuses de l’environnement." Une chose est certaine : cette décision pose la question de l'intégration de l'A89 dans le maillage autoroutier local et de l'intérêt du maillon entre Balbigny et La Tour de Salvigny. Un maillon dont la réalisation a été confiée à ASF et pour lequel les fouilles archéologiques sont en cours.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil