En direct

A Villeneuve-le-Roi, un jardin invite tout un quartier au bord de l’eau

le 13/07/2012  |  Val-de-MarneAménagementTransportsAubeBouches-du-Rhône

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Val-de-Marne
Aménagement
Transports
Aube
Bouches-du-Rhône
Nord
Paris
Architecture
Valider

Le quartier du Bord de l’Eau à Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne) est situé dans un environnement contraint et difficile (périmètre de ZUS, proximité de l’aéroport d’Orly et de la ZI de la Carelle, enclavement dû à la Seine). Il fait l’objet d’un programme Anru grâce à l’inscription du territoire communal dans l’Opération d’intérêt national « Orly Rungis Seine Amont ». Dans ce cadre, il va s’offrir ce qui sera le plus grand jardin public de la ville.

PHOTO - 657720.BR.jpg
PHOTO - 657720.BR.jpg - ©
PHOTO - 657708.BR.jpg
PHOTO - 657708.BR.jpg - © Agathe Turmel (Paris)
PHOTO - 657706.BR.jpg
PHOTO - 657706.BR.jpg - © Empreinte
PHOTO - 657709.BR.jpg
PHOTO - 657709.BR.jpg - © Métamorphose
Le lauréat

Florence Mercier Paysagiste

Le projet Le concept proposé est celui d’un morceau de nature qui dialogue avec la Seine.

Le parc et ses clairières aux usages variés seront une brèche ouverte vers le fleuve, une invitation faite au cours d’eau à entrer au cœur du quartier. Car le parc du Bord de l’Eau fait également la transition entre le milieu urbain et le milieu naturel de la Seine.
Elément central du parc, un vallon se déploie d’ouest en est et fait le lien entre les différents espaces : une placette à l’entrée, un espace boisé ponctué de clairières pour accueillir les divers usages et une grande prairie ouverte sur la Seine.
En limite est s’étend un quai minéral qui souligne le fleuve et donne à voir le parc dans son contexte urbain.

Fiche technique Opération : aménagement d’un parc dans le cadre de la mutation urbaine du quartier du Bord de l’Eau. Cet espace public ouvert devra également participer à la gestion alternative des eaux pluviales du quartier. Maître d’ouvrage : Ville de Villeneuve-le-Roi. Conducteur d’opération : Ville de Villeneuve-le-Roi, direction des services techniques. Equipe lauréate : Florence Mercier Paysagiste, paysagiste mandataire (Paris) ; Etudes de Structures et d’Equipements - ESE, BET VRD (Lognes). Surface : 8 387 m 2 (surface totale du terrain à aménager). Estimatif travaux : 2 M€ HT. Calendrier prévisionnel : études, deuxième et troisième trimestres 2012 ; appel d’offres, quatrième trimestre 2012 ; démarrage du chantier, début 2013 pour un an environ ; livraison du parc, printemps 2014.

Les projets non retenus

Empreinte

Le projet Le projet organise le parc autour d’une grande pelouse en pente douce de près de 2 500 m 2 , encadrée par deux promenades orientées est-ouest. L’une, au nord, est un grand deck avec platelage de chêne, installé entre les grands pins existants. Bordé d’une longue noue et légèrement surélevé, il conduit à la Seine. L’autre, cheminement principal au sud, est actif et enchaîne jeux pour adolescents, jets d’eaux encastrés dans le sol et, enfin, parvis des berges de Seine avec guinguette et terrains de pétanque.

Le parc assure également le stockage des eaux de pluie dans un plan d’eau. Les niveaux d’eau de ce jardin aquatique varient avec l’intensité des pluies.
Ce jardin fait tamponnement avant le renvoi des eaux excédentaires vers la Seine.

Fiche technique Equipe : Empreinte, bureau de paysages et mandataire, Eric Berlin et Joris Dupont, paysagistes (Lille) ; MA-GEO Morel Associés, géomètre expert (Lille) ; Scène Publique, scénographie et lumière (Marseille et Paris). Estimatif travaux : 2 278 500 € HT (avec bassin d’orage).

Les projets non retenus

Métamorphose

Le projet Alors que les dimensions restreintes du site correspondent plutôt à un jardin public, le projet tente d’apporter l’essence et l’envergure d’un parc.

L’intention est de proposer une déambulation au fil de l’eau dans une grande variété d’ambiances.
Une forme d’estuaire en compose les grandes lignes directrices. Une multitude de petits ruisseaux coulent en pente douce vers la Seine, forment un bassin principal encastré dans le quai Marcel-Cachin et deux petits bassins surélevés.
Ce parc se distingue par son lien direct avec la Seine que seul un quai sépare du fleuve. L’équipe a proposé d’accentuer cette relation avec un franchissement piéton de la voie et un travail plus fin des berges pour mettre en scène le fleuve.

Fiche technique Equipe : Métamorphose, mandataire, Benoît Vignes et Ariane Smythe, architectes-paysagistes (Troyes) ; Ateve Ingénierie, BET VRD (Champigny-sur-Marne) ; Coup d’Eclat, concepteur lumière (Paris). Estimatif travaux : 2 122 200 € HT.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur