En direct

A Versailles, l’ancien hôpital Richaud s’ouvre sur la ville
Jardins carré richaud - © © Wilmotte & Associés SA.

A Versailles, l’ancien hôpital Richaud s’ouvre sur la ville

NATHALIE MOUTARDE |  le 21/07/2013  |  ProfessionTransportsArchitectureCultureTechnique

La dernière étape du Tour amène, le 21 juillet, les coureurs à Versailles. L’occasion de découvrir l'ancien hôpital Richaud en cours de réhabilitation au cœur du centre-ville près de la gare. A la clé, la création de logements, d'une crèche, de bureaux et d'un centre culturel.

La reconversion de l’ancien hôpital Richaud, bâtiment du XVIIIème siècle, classé monument historique, s’achèvera en 2014. Il accueillera alors des logements, une crèche, des bureaux, un centre culturel. La maîtrise d’ouvrage déléguée est assurée par Ogic qui a fait appel à Jean-Michel Wilmotte ainsi qu’à Frédéric Didier et Christophe Batard, architectes en chef des monuments historiques. Le projetb s’accompagne de la création de 10 000 m2 de jardins dessinés par l’agence Neveux-Rouyer qui seront ouverts au public.

En septembre prochain, une crèche de 66 berceaux ouvrira dans l’ancien hôpital Richaud, situé en centre-ville, près de la gare Versailles rive droite. Cette mise en service marque le début de la renaissance d’un bâtiment classé monument historique au titre de  ses toitures et de ses façades en 1980 mais laissé à l’abandon depuis 1997. Elle se poursuivra par la livraison de 67 appartements (en janvier 2014), de 600 m2 de locaux pour professions libérales et par l’aménagement d’un espace culturel municipal dans la chapelle désaffectée, soit près de 14 000 m2 de surface de plancher au total. L’opération est réalisée par le promoteur Ogic, filiale de Dentressangle Initiatives, qui a acheté cette emprise de 2,8 ha à la Ville de Versailles en 2009, elle-même l’ayant acquis auprès de l’Etat. Après la fermeture du centre hospitalier, ce dernier avait en effet envisagé d’y transférer la cour d’appel de Versailles, un projet resté sans suite.

Un bâtiment en forme de « H »

Construit entre la fin du XVIIIème siècle et  1860 selon les plans de l’architecte Charles-François d’Arnaudin, l’hôpital présente une organisation en forme de « H ».  Le centre de la barre transversale est occupé par l’ancienne chapelle surmontée d’une coupole à oculus central, ornée de caissons. Au XIXème siècle, une aile basse fut rajoutée reliant les deux ailes longitudinales  enfermant ainsi la cour intérieure dans un quadrilatère. La restauration des façades, de la toiture, des escaliers, de la chapelle et de l’oratoire est conduite par Frédéric Didier et Christophe Batard, architectes en chef des monuments historiques (agence  2BDM), l’aménagement des espaces intérieurs étant assuré par l’agence Wilmotte & Associés.

Le chantier a démarré en décembre 2011, confié à Eiffage Construction. Les toitures, très abîmées par l’absence d’entretien pendant de longues années mais aussi par trois incendies, ont été refaites à neuf (en ardoise) à l’exception notable de celles du dôme de la chapelle. De même, les charpentes ont nécessité d’importants travaux de réfection, voire de renouvellement dans les zones endommagées par les sinistres. Pour des raisons de confort thermique et acoustique mais aussi du fait de leur hétérogénéité, les 650 menuiseries ont été reconstruites à l’identique, quelques-unes situées au droit de la chapelle ayant cependant été conservées.

Greffe contemporaine

«  A l’intérieur, les appartements vont du studio aux 7 pièces (240 m2), certains offrant une hauteur sous plafond de 4,80 m. Sur tous les rez-de-chaussée, nous avons des fenêtres double hauteur donnant sur des jardins privatifs. Dans la mesure du possible, nous avons essayé de garder les volumes existants pour conserver tout son prestige à l’opération», décrit Laurent de Malartic, chef de projet chez Wilmotte & Associés. Cette rénovation respectueuse de l’existant –les sols de pierre des rez-de-chaussée ont par exemple été reconstitués-n’a pas empêché l’introduction de quelques détails contemporains pour les garde-corps des mezzanines, les gorges lumineuses, l’éclairage..., sous la direction de Jean-Michel Wilmotte, particulièrement sensible à ce type de greffe,  lors des réhabilitations de monuments anciens.

Des jardins accessibles au public

Ogic accompagne la restauration-reconversion du monument historique de la construction de cinq immeubles neufs situés de part et d’autre. Egalement conçus par l’agence Wilmotte, ils totalisent 176 appartements en accession et 82 logements sociaux étudiants livrés pour la rentrée prochaine, avec 1 200 m2 de commerces en rez-de-chaussée, le long de la rue du Maréchal-Foch. « Les bâtiments contemporains ont le même gabarit que celui de l’ancien hôpital et les toitures sont aussi en ardoise et à deux pentes, interprétation contemporaine des lucarnes vitrées sur le modèle des anciennes conservées », précise Laurent de Malartic.

Le projet inclut enfin  10 000 m2 de jardins redessinés par l’agence de paysagiste Neveux-Rouyer. Ils seront ouverts au public, selon le souhait de François de Mazières, député-maire de Versailles qui avait fait du sauvetage de l’hôpital Richaud l’un de ses thèmes de campagne lors des élections municipales de 2008. Pour ouvrir totalement l’îlot sur la ville, une voie piétonne et une piste cyclable le traverseront  de part en part, reliant la rue Richaud au boulevard de la Reine.

Commentaires

A Versailles, l’ancien hôpital Richaud s’ouvre sur la ville

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur