En direct

A Toulouse, le chantier de l'Institut universitaire du cancer sera livré à l'heure

Christiane Wanaverbecq (Bureau de Bordeaux du Moniteur) |  le 20/11/2012  |  ToulouseHaute-GaronnePlancherArchitectureGros œuvre

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Projets
Toulouse
Haute-Garonne
Plancher
Architecture
Gros œuvre
Valider

Jean-Pierre Jouyet, le directeur de la Caisse des dépôts et de consignations confirme que la construction des 65 000 m2 de plancher dédiés à l'oncologie sera bien achevée à la mi-2013.

Comme convenu, l'Institut universitaire du cancer (IUC) devrait ouvrir ses portes sur le site de l'Oncopole à Toulouse (Haute-Garonne) en juillet 2013. Au terme d'une visite expresse le 19 novembre à passer en revue les principaux projets du Grand Toulouse, le directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations Jean-Pierre Jouyet a pu constater sur place l'avancée d'un chantier emblématique de l'agglomération qui mobilise actuellement jusqu'à 500 personnes.

« Arrivé aujourd'hui en phase de pré-réception pour 30 % des surfaces, il n'a connu à ce jour que 60 000 euros d'aléas », a tenu à préciser François Le Clezio, ingénieur en chef à la direction des projets de l'IUC.

Construit sur l'ex-site AZF

Construit sur les 220 hectares anciennement occupés par l’usine AZF, le bâtiment conçu par l'architecte parisien Jean-Paul Viguier associé au cabinet toulousain Cardete & Huet s’intégrera dans le programme de réhabilitation urbaine du site toulousain. Représentant une surface de plancher de 65 000 m2 de plancher sur une emprise au sol de 22 500 m2, il doit accueillir toutes les activités de soins dédiés à la lutte et à la recherche contre le cancer.

Porté par un groupement de coopération sanitaire composé notamment du centre hospitalier de Toulouse, de l'Insitut Claudius Régaud, de l'université Paul-Sabatier, et l'établissement français du sang, l'IUC mobilise un investissement global de 300 millions d'euros, dont 130 millions d'euros HT de travaux.

Conduit par Icade associé à la SEM du Grand Toulouse Oppidea, le projet a été réparti en 17 macro-lots, dont le principal (clos couvert-partitions internes) de 75 millons d'euros a été attribué au groupe Vinci.

Commentaires

A Toulouse, le chantier de l'Institut universitaire du cancer sera livré à l'heure

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil