En direct

A Strasbourg, une opération chirurgicale pour la toiture de l’IHU

Christian Robischon (Bureau de Strasbourg du Moniteur) |  le 07/12/2015  |  TechniqueBâtimentBas-RhinSecond œuvreVeille juridique

Chantier de prestige d’un montant de 40 millions d’euros, la construction de l’Institut de chirurgie guidée par l’image de Strasbourg se déroule jusqu’en avril prochain dans l’enceinte de l’hôpital civil, en centre-ville. La mise en œuvre de la toiture et des façades en constitue l’un des facettes les plus exigeantes.

Remarquable, le chantier de l’IHU (Institut hospitalo-universitaire) de Strasbourg l’est à plusieurs titres: pour les dalles «champignons» de son ossature béton, pour la modularité de son agencement pour s’adapter aux évolutions futures de cet équipement de formation, de recherche et d’interventions chirurgicales contre les maladies digestives, ou encore pour la concentration des locaux techniques en toiture et au sous-sol avec toute la complexité qu’elle induit pour la distribution des fluides. Mais, à sa livraison en avril prochain sur le site de l’hôpital civil, l’œil extérieur retiendra inévitablement sa toiture: pliée comme un origami, elle est conçue par le cabinet strasbourgeois S&AA comme le prolongement des façades végétalisées qui viendront s’enrouler autour d’elle.

Ces deux éléments caractéristiques du futur bâtiment sont confiés à Soprema pour l’étanchéité et le bardage. Le groupe alsacien a traité la toiture au moyen de deux charpentes métalliques. La première sert de support à la pose de 2 400 m2 en bac acier, de l’isolant en laine de roche 20 cm et du produit d’étanchéité. Une seconde charpente vient recouvrir le complexe d’étanchéité. «Nous avons estimé qu’elle éliminerait mieux les ponts thermiques qu’une solution en couverture chaude», souligne Matthieu Wendling, directeur de l’agence Soprema Entreprises de Strasbourg.

Des pentes jusqu’à 50 degrés

La pose de la couverture a représenté un autre défi: celui des fortes pentes du bâtiment, qui atteignent jusqu’à 50 degrés. «De plus, la toiture se compose de plusieurs triangles ou trapèzes, ce qui a impliqué de réaliser de nombreuses coupes sur chantier», poursuit Nicolas Fluck, responsable du chantier chez Soprema Entreprises. La charpente a été dessinée en 3D afin d’anticiper au mieux l’intégration des équipements techniques.

Sur la façade, ce sont 2 000 m2 d’isolation thermique par l’extérieur (20 cm de laine de verre) qui sont posés sur un bardage aluminium. Celui-ci présente une couleur irisée gold qui doit procurer une alternance de teintes argentées et dorées selon la luminosité naturelle et le point d’observation. «La principale contrainte réside dans le calepinage. L’alignement des trémies des menuiseries a été conçu pour bien respecter l’alignement des joints de façade», décrit Nicolas Fluck. Par ailleurs, une plaque commune assure le raccord entre la toiture et la façade.

La réalisation se veut ainsi à la hauteur de la réputation mondiale des équipes de chirurgie guidée par l’image qui l’occuperont.

Maître d’ouvrage: Institut hospitalo-universitaire de Strasbourg

Assistant à maîtrise d’ouvrage: Icade Promotion Alsace

Groupement de conception-réalisation (composé du cabinet d’architecture et des entreprises énuméréesci-dessous; ces dernières sont organisées en groupement et non en lots séparés)

Architecte: S&AA (Patrick Schweitzer - Noémie Weibel)

Entreprise générale: KS Construction

Entreprise sous-traitante "charpente": Constructions Métalliques Wilhelm

Bureaux d’études: SNC Lavalin et Solares Bauen

Etanchéité/bardage: Soprema Entreprises

Electricité: Sovec

Génie climatique et plomberie: Lohner

Surface plancher: 13 000 m2

Calendrier: juin 2014 – avril 2016

Coût: 40 millions d’euros TTC

Commentaires

A Strasbourg, une opération chirurgicale pour la toiture de l’IHU

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX