En direct

A Strasbourg, les séismes mettent la géothermie sous pression
Pour sa centrale géothermique à Vendenheim, Fonroche vise une mise en service d’ici à un an, un calendrier probablement remis en question par le séisme le plus récent. - © Frédéric Maigrot

A Strasbourg, les séismes mettent la géothermie sous pression

Christian Robischon (Bureau de Strasbourg du Moniteur) |  le 07/12/2020  |  Bas-RhinStrasbourgGéothermieChauffageElectricité

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Bas-Rhin
Strasbourg
Géothermie
Chauffage
Electricité
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Une importante secousse de magnitude 3,5 ressentie le 4 décembre, succédant à de précédentes, rompt le relatif consensus sur le projet de centrale de la société Fonroche dans l’agglomération.

Sera-ce le séisme de trop pour la géothermie à Strasbourg (Bas-Rhin) ? Vendredi 4 décembre au matin, les habitants de l’agglomération ont été réveillés par une significative secousse de magnitude 3,59 sur l’échelle de Richter, à proximité de la centrale de géothermie profonde qu’installe la société Fonroche à Vendenheim, au nord de Strasbourg, en vue de produire électricité et chaleur. Cinq autres événements ressentis, d'une magnitude supérieure à 2, avaient déjà été observés du 27 octobre au 11 novembre derniers dans son périmètre.

Sur le même sujet La géothermie face à ses secousses entre France et Allemagne

Plus importante et venant à la suite des autres, la dernière secousse vient ébranler le relatif consensus politique qui régnait autour de la géothermie comme pilier d’une stratégie zéro carbone du territoire.

L’Eurométropole de Strasbourg vise son alimentation à 100 % par les énergies renouvelables en 2050. La géothermie profonde, puisant l’eau chaude à plusieurs milliers de mètres sous la surface du sol serait en mesure de couvrir, à elle seule, une majorité des besoins de chauffage, si ce projet Fonroche et les suivants planifiés (deux par la même société et un par Groupe ES la filiale locale d’EDF) se concrétisaient.

Or plusieurs élus ont réclamé, vendredi, l’arrêt définitif du projet. La préfecture du Bas-Rhin, de son côté, a indiqué que « l’événement survenu le vendredi 4 décembre remet en cause certaines conditions de conduites des opérations et de fonctionnement du projet ».

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

A Strasbourg, les séismes mettent la géothermie sous pression

Votre e-mail ne sera pas publié

Géothermie sans fracking

07/12/2020 11h:43

Nouvelle technologie géothermique profond sans fracking :Eavor closed loop deep geothermal - Canada https://eavor.com/

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

Date de parution : 04/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil