En direct

A Strasbourg, le vélo partagé se déconnecte de la publicité
© DR - © © DR

A Strasbourg, le vélo partagé se déconnecte de la publicité

Laurent Miguet, bureau du Moniteur de Strasbourg |  le 11/09/2009  |  SantéTransportsRéglementationCommande publiqueTechnique

Un service de vélo partagé et déconnecté du marché publicitaire se déploiera dans la communauté urbaine de Strasbourg (Cus) à partir de juin 2010.

Premier vice-président de la Cus, maire de Strasbourg et président du Groupement des autorités responsables de transport (Gart), Roland Ries a dévoilé le 11 septembre l'approche strasbourgeoise du vélo en libre service. Un réseau d'une quinzaine de stations de location mettra un parc de 5000 vélos à la disposition du public, à la suite d'un investissement de 2,5 millions d'euros en deux phases. Le système obligera l'utilisateur à rendre le vélo à l'endroit où il l'a loué. Accessibles 24 h sur 24 par réservation électronique, les stations s'appuieront sur une présence humaine, pendant la journée, pour des prestations de conseil et de maintenance.

Conçu avec l'appui du bureau d'études spécialisé dans les déplacements doux Roland Ribi & Associés, le réseau vise à amener la première ville cyclable de France à passer un nouveau cap : "Avec 10 % des déplacements urbains, le vélo affiche à Strasbourg une part modale dix fois plus importante qu'à Paris. Il nous faut désormais nous rapprocher de villes comme Karlsruhe ou Copenhague", espère Alain Jund, adjoint au maire chargé de l'urbanisme et conseiller communautaire délégué au vélo. La capitale alsacienne souhaite accompagner les plans de déplacement d'entreprises (PDE), en s'appuyant sur la réglementation d'octobre 2008 qui inclut la location de vélos dans les frais professionnels.

Sur le plan juridique, le vélo partagé prendra la forme d'une extension de la délégation de service public dont bénéficie la Compagnie des transports strasbourgeois, présidée par Roland Ries. Cette approche pourrait inspirer d'autres agglomérations : "Nous répondons à une revendication ancienne du Gart, qui souhaite devenir organisateur de la multimodalité, c'est-à-dire satisfaire la demande de déplacements selon la zone de pertinence des modes", commente le maire de Strasbourg.

Commentaires

A Strasbourg, le vélo partagé se déconnecte de la publicité

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur