En direct

"A propos d'énergie" par Pierre Dolez, géomètre

Defawe Philippe |  le 16/01/2008  |  France entièreSantéTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Environnement
Santé
Technique
Valider

Je viens de lire l'article "Une ferme s'offre 950 m2 de panneaux solaires". A l'évidence, MM. Binder méritent une médaille. Investir avec un espoir de retour d'amortissement de 13 ans pour une installation à propos de laquelle on n'a que peu d'années d'expérience, dénote un certain courage.

L'utilisation directe de l'énergie solaire existe depuis une bonne vingtaine d'années, mais, chose curieuse, on n'entend jamais parler de ceux qui ont investi. Je connais une exception, (cf un article dans votre lettre il y a quelques mois), une centrale de ce type a été fermée pour cause de non rentabilité, et vient d'être ré-ouverte dans un but expérimental.

Concernant l'énergie.
Sur terre, nous ne disposons que d'une seule énergie, celle du soleil.
Vers l'ère secondaire, cette énergie a été transformée en carbone, sous forme de forêts. Suite aux mouvements de la croute terrestre, ces forêts ont été transformées en charbon. La fabrication du pétrole est similaire, mais l'origine est constituée d'organismes vivant dans la mer : plancton etc... Ces sources d'énergie sont appelées communément "énergies fossiles". C'est un terme impropre, il faudrait dire "Source d'énergie fossile".

L'énergie géothermique et les énergies produites par les marées résultent aussi de l'action du soleil. Ce sont des énergies faibles, donc coûteuses à transformer. Par contre, contrairement à l'énergie transformée à partir de système photovoltaïque ou éolien, elles sont régulières et donc plus souples.

L'utilisation de l'énergie solaire est comparable à l'utilisation des fruits. Si on les consomme tout de suite, donc forcément à la bonne saison, on appelle ça de l'énergie renouvelable. Si on prend soin de faire de la confiture, et qu'on la stocke, lorsqu'on mange la confiture, on appelle ça de l'énergie fossile, et, ces temps-ci, c'est très mal vu.

Tout dernièrement, un article de votre lettre expliquait que l'on avait trouvé un catalyseur plus économique que le platine pour séparer les atomes d'hydrogène des atomes d'oxygène de l'eau. Je croyais que la difficulté principale de cette technique était le stockage de l'hydrogène, et non le coût du catalyseur. Toujours est-il que l'article parle de l'utilisation de l'énergie de l'hydrogène, alors qu'il ne s'agit là que d'une méthode de stockage d'énergie à très bon rapport encombrement-puissance. C'est tout à fait comparable aux batteries des voitures électriques.

La technique de l'énergie hydroélectrique est un très bon exemple de cycle d'énergie. Le soleil fait évaporer l'eau qui se transforme en vapeur. Cette vapeur s'accumule sous forme de nuages. On pourrait transformer directement cette énergie si on savait fabriquer des condenseurs à installer dans les nuages.
Sous l'action de divers facteurs, cette vapeur se condense et tombe : la pluie ou la neige. Cette pluie se stocke soit dans des nappes, soit sous forme de glace, soit ruisselle. C'est là que l'homme intervient. Il crée un barrage, stocke l'eau et provoque artificiellement une chute. Une turbine, installée au bas de la chute fournit de l'électricité. Il s'agit là d'énergie fossile, étant donné que la goutte d'eau qui produit par gravité de l'énergie électrique est tombée il y a de nombreuses années.

Pierre Dolez, géomètre DPLG

Une réaction, une suggestion... Ecrivez-nous !

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Date de parution : 06/2019

Voir

Mener une opération d'aménagement

Mener une opération d'aménagement

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur