En direct

A Pantin, Scape imagine un monolithe de pierre pour la SNCF

Nathalie Moutarde (Bureau Ile-de-France du Moniteur) |  le 30/12/2015  |  ParisSeine-Saint-DenisEuropeProduits et matérielsTransports mécaniques

La SNCF va réaliser, à Pantin, un bâtiment destiné à abriter le Centre de commande unique du RER E et la Commande centralisée du réseau de Paris-Est. Elle en a confié la conception à l’agence Scape, basée à Rome et à Paris. Livraison prévue en 2020.

L’agence franco-italienne Scape a remporté le concours lancé par la SNCF pour la construction d’un bâtiment à Pantin (Seine-Saint-Denis) regroupant le Centre de commande unique (CCU) du RER E, la Commande centralisée du réseau (CCR) de Paris-Est et son extension pour la Centrale sous station (CSS).

«Le projet trouve son inspiration dans la typologie de la Villa de la Renaissance: la résidence suburbaine des familles nobles italiennes, conçue comme une émergence immédiatement identifiable dans le paysage de la campagne et capable de garantir la protection et l’autonomie de ses habitants. La villa et son enceinte forment une image unitaire qui dialogue avec son environnement extérieur et protège un microcosme intérieur…», indique le communiqué.

Trois entités fonctionnelles

D’une surface utile de 4 680 m2, le bâtiment se présente comme un long monolithe en pierre duquel émergent deux blocs en laiton: l’un dédié aux bureaux et espaces de formation du Centre de commande unique (CCU), l’autre à la Centrale sous station (CSS), les deux se développant sur trois niveaux. Entre les deux, sur deux niveaux, se trouvent la salle d’exploitation, épicentre du projet, et des locaux techniques. Deux passerelles relient ces trois entités fonctionnelles. Entre les blocs, une séquence de patios arborés garantit un éclairage naturel.

La trame de l’enceinte se compose de longues lames en pierre qui évoquent les faisceaux ferroviaires tout en offrant une façade urbaine. Pour des raisons de sécurité, elle est résistante aux chocs et aux explosions. De même, les ouvertures en façade ont été réduites au maximum, de sorte qu’il n’existe qu’un seul accès au bâtiment.

La toiture accueillera un jardin pour les occupants des lieux. La livraison devrait intervenir en 2020. Le montant des travaux s’élève à 15 millions d’euros pour le CCU-CCR et 2,5 millions pour l’extension CSS.

Maître d’ouvrage: SNCF Réseau Plateau Eole

Maîtrise d’œuvre: Scape, architecte mandataire (mission complète, études et travaux), Alessandro Cambi, Ludovica Di Falco, Francesco Marinelli, Paolo Mezzalama, architectes, Valentina Esposito et Francesca Ungaro, collaborateurs; Après la Pluie, paysagiste; Aedis (structure), Deerns (fluides et environnement), Altia (acoustique), LMP (VRD), BET; Bureau Michel Forgue, économiste.

Commentaires

A Pantin, Scape imagine un monolithe de pierre pour la SNCF

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX