En direct

A nouvelle ligne, nouveaux quartiers

le 15/06/2012  |  Haute-CorseFrance entièreCollectivités localesBâtimentDoubs

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Haute-Corse
France entière
Collectivités locales
Bâtiment
Doubs
Côte-d'Or
Technique
Valider
Logement -

A l’ouest, les Hauts du Chazal, à l’est, les Vaîtes : à l’horizon 2020, ces deux nouveaux quartiers accueilleront 3 000 logements. Le projet de tramway ne pouvait négliger ce potentiel d’usagers. « Les besoins annuels de Besançon atteignent 700 à 800 logements, selon le plan local de l’habitat en cours d’élaboration », indique Michel Loyat, adjoint à l’urbanisme. La jeune société publique locale Territoires 25 devrait boucler le dossier de création de zone d’aménagement concerté à la fin de l’année. La phase opérationnelle s’aligne sur la date de mise en service du tramway au début de 2015. Les premiers lots se concentrent autour des Vaîtes, l’une des deux stations qui dessert le site de 40 hectares. Jardins partagés, autopromotion, station d’autopartage et parkings mutualisés caractérisent le premier écoquartier bisontin. De l’ancienne zone maraîchère, le projet de l’Atelier François Grether conserve une large trame verte au pied de la colline des Bicquey.

Accession facilitée

A l’autre extrémité de la ligne, neuf opérations représentant 370 logements relancent l’offre immobilière locative et en accession du quartier des Hauts du Chazal. Pour remédier au déficit de produits en accession intermédiaire et de primoaccession, la Société d’équipement et du département du Doubs (Sedd), aménageur, s’associe avec le promoteur bisontin SMCI dans un programme de 120 logements. Né en 1998 autour de la faculté de médecine et de la bibliothèque universitaire, ce quartier développe par ailleurs de l’immobilier d’entreprises sous le nom de Témis Santé. Associée cette fois avec la Société anonyme immobilière d’économie mixte de la Ville de Besançon, la Sedd anticipe le succès de Bioparc 1, avec un second bâtiment locatif réservé aux activités biomédicales.
Outre les deux quartiers périphériques, la contribution du tram à la production de logements se manifestera à proximité de la gare centrale de Besançon-Viotte.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur