En direct

A Nouakchott, une école où règne un bon climat
Plan-masse. Les nouvelles constructions se placent face à l’ouest, d’où la brise marine apporte chaque fin d’après-midi une fraîcheur bienvenue. - © SEGOND-GUYON ARCHITECTE

A Nouakchott, une école où règne un bon climat

GABRIEL EHRET |  le 16/11/2018  |  ArchitectureRéalisationsEquipement

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Réalisations
International
Equipement
Valider

Equipement -

Le lycée français de la capitale mauritanienne multiplie les dispositifs passifs de protection solaire et de ventilation.

Implantée à Lyon, l'agence Segond-Guyon enchaîne les commandes en Afrique subsaharienne. « Nous avons la chance qu'elles portent principalement sur des bâtiments d'enseignement, note Claude Guyon. L'expérience acquise dans ce domaine se révèle d'autant plus précieuse que les conditions de construction là-bas sont particulières. » Après le lycée français de Lomé (Togo), celui de Nouakchott (Mauritanie) constitue, pour les architectes, la seconde opération d'envergure dont l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE) est maître d'ouvrage. « C'est l'AEFE qui a organisé le concours de maîtrise d'œuvre en 2010, poursuit l'architecte. Les parents d'élèves étaient représentés au jury et ont eu leur mot à dire durant les études. »

Système pavillonnaire. Il fallait, d'une part, porter la jauge à 1 100 élèves et, de l'autre, améliorer la fonctionnalité des lieux construits dans les années 1980. Prenant déjà en compte les données bioclimatiques, ils n'abritaient alors qu'une école primaire. Aux 1 500 m2 de bâtiments inchangés et aux 2 000 m² rénovés se sont ajoutés 3 500 m2 de constructions neuves. « La programmation avait défini un schéma d'organisation spatiale qui nous a semblé très cohérent », estime Claude Guyon. Aussi l'agence en a directement tiré le plan-masse, caractérisé par la création d'un axe principal depuis l'entrée existante du site, l'orientation des bâtiments neufs face à la brise marine et le fractionnement des bâtiments sous forme de pavillons afin que cet air frais les balaie de part en part.

Pareil système pavillonnaire poursuit d'ailleurs, par souci de cohérence, celui imaginé pour les constructions initiales. Au lieu de couloirs intérieurs, ce sont des coursives qui distribuent les pavillons neufs sur plusieurs façades. L'avantage est double : protéger du soleil les trajets quotidiens et laisser la brise traverser de façade à façade. Dans le pavillon administratif, une distribution centrale permet à l'air frais de circuler depuis l'extérieur par l'intermédiaire d'amples patios plantés. D'autres dispositifs encore participent à la ventilation naturelle : impostes, prises d'air filantes dans les parties basse et haute des façades - où elles dessinent de fins moucharabiehs -, doubles murs ventilés en façades sud, est et ouest.

Sable et coquillages. De même, divers dispositifs de protection solaire sont associés. Pour abriter la totalité des baies (en double vitrage), à l'est et à l'ouest comme au sud, les architectes ont utilisé, outre le système de coursives, des brise-soleil verticaux et horizontaux, mais aussi des effets de masque dus aux bâtiments eux-mêmes. La protection en toiture est formée de deux couches d'isolant haute densité, étanchées par enduit bitumineux, le tout recouvert de 7 cm de sable et coquillages blancs, technique traditionnelle pour réfléchir les rayons du soleil.

« Aussi bien pour les techniques de construction que pour l'usage des matériaux, nous avons cherché à optimiser les solutions présentes localement », précise Claude Guyon, présent sur le chantier une semaine par mois. Un système poteaux-poutres en béton armé coulé sur place a ainsi été choisi. La pierre, abondante en Mauritanie, et objet d'un enseignement spécifique pour son usage dans la construction, habille certaines façades, en appareillages montés à sec, dont les lits contrastent avec la verticalité des brise-soleil.

-------------------------------------------------------

Maîtrise d'ouvrage : AEFE.
Maîtrise d'œuvre : Segond-Guyon, architecte, et MCB, architecte (Nouakchott). BET : MCB (structure, économie), MTC (fluides). Entreprise générale : GE (Sénégal).
Surface : 7 000 m² Shon.
Coût des travaux : 5,9 millions d'euros HT.

PHOTO - 15830_949369_k3_k1_2208535.jpg
Des revêtements en béton balayé ont été utilisés pour les cheminements principaux, ainsi que sur le pourtour des édifices. - © PHOTOS : STUDIO ERICK SAILLET
PHOTO - 15830_949369_k4_k1_2208537.jpg
Les arbres, essentiellement de grands prosopis, ont été conservés au maximum pour concourir au rafraîchissement naturel. - © PHOTOS : STUDIO ERICK SAILLET
PHOTO - 15830_949369_k5_k1_2208538.jpg
Les passages à l’air libre abondent dans les bâtiments. - © PHOTOS : STUDIO ERICK SAILLET
PHOTO - 15830_949369_k6_k1_2208539.jpg
C’est dans le principal bâtiment de salles de classe que le système de coursives est le plus développé. - © PHOTOS : STUDIO ERICK SAILLET
PHOTO - 15830_949369_k7_k1_2208540.jpg
Les peintures intérieures ont été choisies dans un registre très clair afin de diffuser au mieux la lumière du dehors. - © PHOTOS : STUDIO ERICK SAILLET
PHOTO - 15830_949369_k8_k1_2208542.jpg
Pour contraster davantage avec la monumentalité des brise-soleil, les éléments de pierre locale en parement présentent alternativement des faces aplanies et rugueuses. - © PHOTOS : STUDIO ERICK SAILLET
PHOTO - 15830_949369_k9_k1_2208543.jpg
La fragmentation et la disposition des pavillons, de même que les changements d’échelle, donnent à l’ensemble des airs de village. - © PHOTOS : STUDIO ERICK SAILLET

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur