En direct

A Nice, un parc se coule dans le parcours du Paillon

Marie-Douce Albert |  le 30/10/2013  |  niceAménagementAlpes-MaritimesArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
nice
Aménagement
Alpes-Maritimes
Architecture
Valider

Réalisée au-dessous du fleuve enfoui, cette promenade de 12 hectares a été inaugurée le 26 octobre. Aménagée par le paysagiste Michel Péna, elle crée un lien entre le vieux Nice et la ville du XIXe siècle.

Nice (Alpes-Maritimes) redécouvre le Paillon… ou plutôt le souvenir de ce fleuve qui a traversé la ville. La promenade du Paillon, inaugurée le 26 octobre, se déroule au-dessus du cours d’eau qui jusqu’au XIXe siècle, allait se jeter dans la Méditerranée. Depuis lors, le cours d’eau a en effet été recouvert, tranche par tranche, jusqu’à disparaître du centre.

« Comme il n’y avait aucune réserve foncière pour réaliser les projets structurants, ils ont été construits au-dessus du fleuve », rappelle Alain Philip, l’adjoint au maire de Nice en charge de l’Urbanisme. En avait résulté une succession d’équipements mais aussi de places et de jardins publics sans cohérence qui, en outre, créait une séparation physique entre le vieux Nice et la ville dite « moderne » du XIXe siècle.

« Moyens de jardiniers »

Il y a quatre ans, la mairie et la métropole Nice Côte d’Azur ont lancé une opération de recomposition urbaine. En délocalisant des infrastructures comme la gare routière, un espace continu de 12 hectares a pu être dégagé sur la dalle au-dessus du Paillon, permettant un aménagement unitaire depuis le Théâtre national de Nice jusqu’au front de mer.

Il a été mis en œuvre par l’équipe du paysagiste Michel Péna, déclarée lauréate du concours en 2010. Le projet, réalisé en deux phases pour un montant global de 33,4 millions d’euros HT, a permis de « retrouver le parcours du fleuve que nous avons recréé avec nos moyens de jardiniers », explique Michel Péna (*).

Loading the player ...

(*) Jusqu’au 4 janvier prochain, le Forum d’urbanisme et d’architecture, place Yves-Klein à Nice, présente l’exposition « Ville Fertile », créée en 2011 par la Cité de l’architecture et du patrimoine et dont Michel Péna était un des co-commissaires.

Commentaires

A Nice, un parc se coule dans le parcours du Paillon

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur